Am’staff : une mauvaise réputation à tort

L’Am’staff ou staff sont les diminutifs d’American Staff, ce gros molosse robuste connu également sous le nom d’American Terrier.

Depuis toujours, le staff américain souffre d’une mauvaise réputation à tort. Il est perçu comme dangereux et agressif. Pour mieux comprendre pourquoi dans l’imaginaire collectif, le staff américain est vu comme un animal dangereux et méchant, nous retournerons quelques siècles en arrière.

Les causes sont ici et le raccourci : staff chien dangereux est complètement infondé pour ce gros chien qui est tout le contraire du cliché malveillant qui lui colle à la peau.

C’est au contraire un chien très doux et équilibré qui s’avère être un excellent chien de famille.

Pourquoi l’Am’staff jouit d’une mauvaise réputation à tort

L’am’staff est issu du brassage de plusieurs races de chiens de combat telles que les bulldogs et les terriers. L’objectif était pour les éleveurs de chiens du 13è siècle dans les Iles Britanniques de tenter de réunir toutes les qualités de combat des différentes races et ainsi d’augmenter la résistance et la combativité de leurs molosses.

La barbarie ne suffisait pas de faire combattre les chiens entre eux, les chiens furent contraints de se battre contre des taureaux, des ours, des lions, des rats. C’est en 1975 que l’AKC enregistra la dénomination de la race American Staffordshire Terrier. On comprend aisément que le chien staff fait peur par rapport à l’image que l’histoire lui a donnée, surtout que l’American staff est un chien très musclé, au corps compact avec une poitrine large qui laisse deviner une grande force physique.

Il mesure jusqu’à 48cm au garrot pour les mâles et jusqu’à 45 cm pour les femelles. Son poids varie entre 25 et 30kg. Son crâne est large, sa mâchoire est forte et puissante, ses muscles de joue très prononcés, ses oreilles insérées haute, une queue courte. Il faut dire que le staff en impose et on comprend qu’il puisse faire peur. La législation française le classe dans la catégorie des chiens de garde et de défense.

Le caractère et le comportement de l’American Staff

Déjà petit, le staff chiot se montre doux et gentil. Il ne représente pas de danger pour les enfants avec lesquels il a plaisir à jouer. Il faut juste apprendre aux enfants qu’on ne tire pas les oreilles ou la queue du chien.

Contrairement aux idées reçues, le chien staff n’est pas jaloux des enfants de la maison. Au contraire, il s’attache à eux et se charge de les protéger bien volontiers. C’est un très bon chien de famille, non agressif, non belliqueux, très tendre et facile à dresser car il apprend vite.

L’american staff est obéissant. L’éducation se fait avec une certaine fermeté mais inutile de crier sur le chien. Il faut juste lui faire comprendre qu’il doit obéissance à son maître et que c’est le maître qui domine. Le staff est intelligent, sensible mais peureux. Aussi, le staff chiot doit être sociabilisé par son maître au plus tôt afin de ne pas faire de lui un chien peureux quand on sait ce que la peur peut engendrer. Surtout que le staff atteint la maturité entre 12 et 15 mois. Tout l’apprentissage doit se faire avant 15 mois.

A quel public se destine le staff américain ?

Le staff, contrairement à d’autres races de chien, peut être adopté par un public très varié du fait qu’il est facile à dresser et qu’il est foncièrement gentil et patient.

Nous l’avons dit, c’est un bon chien de famille sans aucun problème, dès lors où l’on apprend au staff chiot la hiérarchisation de la famille. Il s’entend très bien avec les enfants, d’où son surnom de Nanny dog donné par les britanniques (chien nounou). C’est un chien très démonstratif sur le plan affectif. Il aime sauter dans les bras, donner des coups de langue sur la figure.

Pour posséder un staff américain, il faut aimer les chiens qui bougent, qui ne sont pas placides et éteints. Il court beaucoup, saute, fait le zouave, s’amuse facilement seul avec un bâton ou un ballon. Il a ce besoin de se dépenser. C’est un chien joyeux. Il peut vivre en appartement s’il sort très souvent avec son maître, mais l’idéal pour le staff américain est qu’il soit adopté par une famille vivant en maison.

Sachez toutefois que le staff est un chien de catégorie I. La détention est donc soumise à législation (permis de détention, muselière et laisse obligatoires, interdiction de transporter cette race dans les transports en commun etc.).

En parlant de maison… Il prendra son rôle de chien de garde très à cœur, même s’il a été prouvé qu’il est meilleur gardien de personnes que gardien de biens. Le staff défend son maître contre toute agression. Il n’attaque jamais le premier. Il n’est pas hargneux. Mais à partir du moment où on l’attaque lui ou son maître, il devient très en colère.

On vous avait dit que le staff américain était mal jugé à tort. C’est un chien affectueux et protecteur qui rendra son maître très heureux. Sa grande tendresse fait de lui le compagnon à quatre pattes idéal pour la personne ou la famille qui l’adopte.