Comment se débarrasser des poils incarnés ?

Les poils incarnés sont un vrai cauchemar. Ce sont des poils qui, s’ils sont mal rasés ou arrachés continuent de pousser sous la peau. Ce phénomène se produit surtout au niveau des jambes et du maillot chez la femme, et au niveau de la barbe et du torse chez l’homme. C’est assez gênant sur le plan esthétique mais s’il y a inflammation, cela peut devenir douloureux et se transformer en poil incarné boule ou poil incarné kyste rempli de liquide infectieux (pus).

Comment éviter les poils incarnés ?

Découvrez 6 conseils pour éviter à votre corps de développer des poils incarnés.

Exfolier encore et encore

Une façon simple et naturelle de prévenir l’apparition de poils incarnés est d’exfolier un maximum la partie qui va être rasée ou épilée. Ainsi, avant le rasage ou l’épilation, les pores seront dilatés et il y a moins de chance qu’un poil échappe au rasage ou à l’épilation ou encore qu’il soit mal rasé ou épilé. Donc moins de risque qu’un poil poursuive sa pousse sous la peau.
L’exfoliation peut se faire à l’aide d’un gant de crin.

Nous vous conseillons d’exfolier votre peau au moins une fois par semaine de manière à retirer les cellules mortes, les germes et la saleté. Cela permettra au poil de traverser facilement la peau et de ne pas pousser sous la peau.
Ce conseil est particulièrement valable pour le poil incarné situé sur la barbe, un vrai cauchemar pour les hommes. Nous recommandons vivement aux hommes d’exfolier leur visage très régulièrement avec un exfoliant doux pour ne pas irriter la peau. Le poil incarné infecté au niveau de la barbe est un vrai supplice, d’autant plus que la zone fait qu’il est difficile à traiter et difficilement camouflable.

Nettoyer parfaitement sa peau et l’hydrater quotidiennement

Les pores ne doivent pas être obstrués par la saleté ou le sébum. Il est donc important de nettoyer parfaitement sa peau avec des produits non comédogènes. Ces produits cosmétiques sont conçus de manière à éviter l’apparition de comédons, ces derniers faisant référence aux points noirs. Vous en trouverez de très bons en parapharmacie.

Désinfecter la zone rasée ou épilée après rasage ou épilation

Afin d’éviter l’infection d’un poil incarné qui aurait réussi à échapper au rasage ou à l’épilation, il est important de procéder à la désinfection du matériel avant et après la séance de rasage ou d’épilation. Pour ce qui est de la peau, vous devrez désinfecter vos mains mais aussi la zone à épiler grâce à un désinfectant doux (antiseptique).

Eviter les épilateurs

Les épilateurs présentent le désavantage de ne pas retirer la racine du poil. A moins d’acheter un modèle d’épilateur premium, le poil sera affaibli et aura tendance à repousser en frisant. Ce dernier ne parviendra donc pas à percer la peau, poussera sous celle-ci et donnera naissance à un poil incarné.

Porter aussi souvent que possible des sous-vêtements en coton

Le coton est bien connu pour laisser la peau respirer. Évitez le plus possible de porter des sous-vêtements synthétiques, surtout si vous êtes sujet au poil incarné au niveau du maillot.

Eviter les pantalons trop serrés

En comprimant la zone du maillot, les jeans trop serrés favorisent l’apparition des poils incarnés.

Comment traiter les poils incarnés ?

Quand on détecte un poil incarné, la première réaction qui vient à l’esprit est de vouloir le retirer en pressant fortement avec deux ongles afin de le faire sortir. Force est de constater qu’on n’y parvient pas forcément et qu’en plus, c’est le meilleur moyen de voir le poil incarné s’infecter et former un bouton sur la zone du poil incarné.
Voici ce que vous devrez faire dans l’ordre :

  • Nettoyer à l’aide d’un coton et d’une lotion désinfectante le poil incarné
  • Puis appliquer un anti-inflammatoire pour faire un deuxième barrage à l’infection ou la surinfection

Le cas particulier du poil incarné infecté ou poil incarné kyste

Lorsque le poil incarné s’est considérablement infecté et qu’il a donné naissance à un poil incarné avec boule rempli de pus, il faut vous en référer à votre médecin qui vous délivrera une ordonnance avec un anti-douleur, des antibiotiques pour combattre l’agression bactérienne, voire même des corticostéroïdes pour lutter contre l’inflammation. Évitez de prendre la situation à la légère en tentant d’extraire le pus par vous-même. Votre cas pourrait s’aggraver.

Comment enlever un poil incarné ?

Il existe une multitude d’astuces pour retirer un poil incarné. Voici les plus pratiques et plus rapides.

Exfolier

Un massage vigoureux au gant de crin peut être un moyen de déloger les poils incarnés. Cette technique convient particulièrement pour le retrait du poil incarné au niveau de la jambe. Une fois la peau exfoliée, à l’aide d’une pince à épiler désinfectée, tentez de retirer le poil incarné.

Utiliser l’eau oxygénée

Cette technique est l’une des plus usitées. Il suffit d’appliquer un coton imbibé d’eau oxygénée sur la zone enflammée. A l’aide d’un pansement ou d’un sparadrap, fixez le coton et laissez-le poser plusieurs heures. L’idéal est de le faire la nuit. Lorsque vous retirerez le coton, de légères pressions avec des doigts parfaitement nettoyés, cela va sans dire, suffiront à extraire le poil incarné. Une fois celui-ci retiré, ne négligez pas l’étape de la désinfection.

Faire un masque d’argile verte sur la zone

L’argile verte est un excellent antiseptique. En couche épaisse appliquée sur le poil incarné pendant 10 minutes, elle va aider le poil à remonter à la surface. Rincez à l’eau tiède. Il ne vous reste plus qu’à retirer le poil à l’aide d’une pince à épiler aseptisée.

Le poil incarné n’est pas une fatalité. Même si certaines personnes sont plus sujettes à développer des poils incarnés, le respect de ces règles de base devraient les aider à combattre et prévenir de leur apparition.

Découvrez notre article complémentaire sur l’entretien de la peau.