Paddle : en quoi consiste cette activité sportive ?

Depuis quelques années, le Stand Up Paddle appelé plus familièrement le paddle connaît un succès fulgurant. Ce sport débarqué au début des années 2000 en France nous arrive tout droit d’Hawaï, où il est pratiqué depuis les années 1960.

Sur les mers, sur les océans, sur les lacs et les rivières, on aperçoit de plus en plus d’adeptes de ce sport tendance. Cette activité séduit les jeunes comme les moins jeunes à la recherche de sensations de glisse uniques. On dit que l’essayer, c’est l’adopter.

Le Stand-up Paddle : en quoi consiste-t-il ?

Le stand up paddle, abrégé communément SUP consiste à se tenir debout, d’où l’expression stand up, tiré de l’anglais, sur une planche et à progresser sur l’eau en ramant à l’aide d’une pagaie, paddle en anglais.

Les planches de stand up paddle font penser à des surfs surdimensionnés.
Le SUP se pratique en eau vive, sur la mer ou l’océan avec le vent dans le dos, sur un plan d’eau calme et plat pour des ballades, une randonnée, une course ou enfin dans les vagues.

Pourquoi pratiquer le paddle ?

En interrogeant les amateurs de paddle et en testant cette activité sportive, on comprend vite pourquoi cette activité sportive séduit autant de personnes.

Tout d’abord, le SUP est apprécié pour sa convivialité

On peut ramer en famille ou entre amis et rester proche les uns des autres et partager ses émotions. Avec des conditions météos clémentes, Il est possible d’embarquer un enfant (qui sait nager) à l’avant de la planche, ce qui fait que toute la famille peut profiter d’un moment de ballade ensemble.

Le paddle est carrément ludique

Qui n’a pas rêvé de marcher sur l’eau et d’apercevoir la transparence de l’eau tout en contemplant les poissons qui évoluent ? Se balader, observer un beau paysage et discuter si vous pratiquez l’activité à plusieurs est un moment de détente extraordinaire. Un des lieux les plus prisés en France pour se régaler reste les Calanques de Cassis et de Marseille. Cette expérience est inoubliable d’après ceux qui l’ont vécue.

Pratiquer le paddle est facile

A condition que l’on veille à s’équiper les premières fois avec une planche parfaitement adaptée à son gabarit, qu’on teste ce sport avec des conditions clémentes sans vent et sur une surface calme et qu’on est coaché dans le calme et avec patience.

En respectant ces conditions, il est possible de prendre du plaisir dès le début de la séance.

Le paddle est une activité physique complète

Cette activité permet de muscler le dos et les épaules. Elle se révèle excellente pour le cardio. Il est possible de s’entraîner comme pour le jogging en mode endurance, sprint ou fractionné. Le SUP permet aussi de travailler l’équilibre et d’améliorer la proprioception de ses membres inférieurs, c’est-à-dire la sensibilité et la perception consciente ou non de la position de ses membres inférieurs.

Améliorer sa proprioception est très intéressant pour éviter les blessures dans la vie courante ou pendant la pratique d’une activité sportive.

Quel matériel pour pratiquer le paddle ?

Le matériel de Stand Up Paddle ne cesse de se perfectionner. Que vous pratiquiez la simple ballade, la course ou le surfing, il existe le paddle gonflable ou le paddle rigide qui vous convient.

Le stand up paddle gonflable est très pratique pour le rangement et le transport car il ne prend pas de place. Le paddle gonflable est fabriqué en Drop Stitch, une technologie de pointe qui permet de créer une surface plate, solide et rigide une fois que le paddle est sous pression d’air. Ainsi, le stand up paddle gonflable permet des performances proches de celles des paddles rigides. Attention au paddle gonflable pas cher. Il se peut que le Drop Stitch soit de mauvaise qualité. En optant pour un paddle de la marque Rotomod, Madness, Surf Series, Ari’l nui, Aqua Marina, NSP ou Bestway, vous êtes certain de faire l’acquisition d’un matériel de qualité avec un bon rapport qualité prix.

Les amateurs de paddle expérimentés utiliseront plus volontiers des paddles rigides qui leur permettront de gagner en vitesse et en sensations lorsqu’ils s’engageront dans de grosses vagues.

Concernant les pagaies, elles existent en version fixe ou réglable, manche en bois, alu ou carbone et la pale de petite surface ou de grande surface.

Il est recommandé de commencer par une pagaie réglable pour pouvoir tester différentes longueurs et pouvoir ainsi trouver sa longueur idéale. La pagaie réglable présente aussi l’avantage de pouvoir être réglée selon le type de paddle pratiqué. Sur des vagues, la pagaie sera réglée en mode court tandis qu’en balade, elle sera en mode plus long. La pagaie réglable permet aussi durant une ballade de modifier sa longueur de manière à soulager des muscles endoloris et d’en faire travailler d’autres.

Enfin, la pagaie réglable peut convenir à plusieurs personnes et peut être prêtée. Concernant le manche de la pagaie, il peut être en bois, alu ou carbone. Le manche bois est très beau mais lourd et fragile. Le manche alu est lourd et froid en hiver ce qui n’est pas agréable. Les manches en fibre de verre ou carbone sont légères et robustes. Elles font généralement l’unanimité.

Pour la surface et la forme de la pale, faites-vous conseiller par un professionnel selon le type de paddle que vous souhaitez pratiquer. Retenir qu’une pale de petite surface privilégie la cadence tandis qu’une pale large et longue permet une attaque explosive au take-off, c’est-à-dire le moment où vous ramez pour vous apprêter à prendre une vague.