Arrosage goutte à goutte : Comparatif et avis pour choisir le meilleur

Pour des préoccupations d’économies ou d’écologie, de plus en plus de personnes en viennent à l’arrosage goutte à goutte.  

Beaucoup connaissent et pratiquent déjà le système d’arrosage goutte à goutte à la bouteille pour leurs plantes d’intérieurs mais, dans ce guide, nous allons nous focaliser plutôt sur l’arrosage goutte à goutte potager ou pour les platebandes à l’extérieur.

Qu’est-ce que l’arrosage goutte à goutte ?

Un kit d’arrosage goutte à goutte est composé de plusieurs éléments, dont les principaux sont un tuyau goutteur et des micro-tuyaux qui rejoignent le tuyau d’arrosage goutte à goutte principal à l’aide de raccords.

Le tuyau principal est rattaché à un programmateur et ensuite à une arrivée d’eau du réseau de distribution réglé à basse pression. Il n’y a pas besoin d’électricité.

Le système d’arrosage goutte à goutte permet d’apporter la juste quantité d’eau nécessaire aux plantes ainsi qu’aux fruits et légumes cultivés en serre ou en pots.

A l’aide d’un tuyau goutteur, de raccords et d’arroseurs, vous construisez votre réseau et vous le faites évoluer au fur et à mesure de vos besoins. Vous obtenez ainsi un système d’arrosage pratique, confortable, simplifié et surtout très économique.

Pour quelles plantations ?

L’arrosage goutte à goutte s’adresse aux plantations assez espacées dans un potager comme les tomates, les courges, les aubergines et le melon. Il convient aussi très bien aux massifs de rosiers, de vivaces et aux jeunes arbustes.

Les avantages de l’arrosage goutte à goutte

Le système d’arrosage automatique goutte à goutte permet l’économie d’eau puisqu’uniquement la quantité d’eau nécessaire s’écoule à l’endroit précis où il faut arroser. Mais ce n’est pas l’unique avantage.

Le second avantage, tout aussi appréciable, est le confort que ce système vous apporte.

Finie la corvée de l’arrosage tous les soirs. Vous programmez l’arrosage automatique et celui-ci se charge de la tâche.

Enfin, grâce au programmateur, vous pouvez partir en vacances ou vous absenter de chez vous en toute sérénité sans avoir à demander à quelqu’un de venir arroser tous les jours.

L’arrosage goutte à goutte : comment l’installer ?

L’arrosage sur réseau de distribution d’eau

L’installation est facile et rapide. Elle peut se faire soi-même. Il faut juste être précis et méticuleux. Le plus simple est de commencer avec l’achat d’un kit d’arrosage goutte à goutte qui contient toutes les pièces nécessaires à l’élaboration de son système d’arrosage goutte à goutte.

Commencez par faire un plan, même très schématique. Disposez le tuyau principal et les lignes secondaire. Cette étape du plan est très importante. Cela vous permet de visualiser le plus rationnellement possible votre système d’arrosage.

Ensuite, installez un réducteur de pression et votre tuyau goutte à goutte sur le robinet dédié.

Puis, déroulez le tuyau sur le sol et disposez-le de manière qu’il desserve les zones à arroser. Faites-le serpenter autour des zones à irriguer.  

Pour le fixer sur le sol afin qu’il ne bouge pas, utilisez des petits cavaliers. A son extrémité, fermez à l’aide d’un bouchon qui est normalement fourni si vous achetez un kit d’arrosage goutte à goutte.

Ensuite, attachez-vous à l’installation des lignes secondaires ou capillaires. Il vous faudra couper la ligne principale (le tuyau principal) ou la percer à l’aide d’outils fournis pour insérer l’élément de dérivation. Puis, enfoncez l’orifice de sortie dans le capillaire.

Pour information, un même capillaire est capable d’alimenter plusieurs goutteurs ou asperseurs. Il peut même, grâce à un élément de dérivation en croix, alimenter plusieurs goutteurs.

Ensuite, vient la phase la plus précise pour un système d’arrosage goutte à goutte performant, à savoir installer les goutteurs ou les micro-asperseurs le plus près possible des plantations à arroser.

Puis, il convient d’installer les goutteurs et les micro-asperseurs en hauteur sur des pics spécifiques. Le but est qu’ils couvrent des secteurs de 90 à 360 degrés.

Enfin, procéder à l’installation de votre programmateur. Si vous êtes branché écolo, réfléchissez à l’installation d’un programmateur solaire.

L’arrosage sans pression

L’arrosage goutte à goutte à partir d’eau de pluie récupérée est possible. Cependant, le problème que vous allez rencontrer est que l’eau du récupérateur d’eau de pluie sort en très basse pression. Les vendeurs suggèrent d’installer une pompe électrique pour alimenter son arrosage automatique goutte à goutte.

Seulement, ces pompes-là coûtent très cher et imposent une arrivée électrique.
Une autre solution est possible grâce à l’arrosage par gravité. Pour ce faire, il vous faut un récupérateur d’eau, de l’eau de pluie et de quoi surélever la cuve et enfin, un circuit d’arrosage passif qui une fois installé, fonctionne en autonomie.

Le tuyau utilisé pour ce système d’arrosage est un tuyau micro-suintant constitué d’une gaine en matière tissée en polyester le long de laquelle l’eau va suinter. Ce tuyau s’installe en surface ou enterré.

Trois forces s’appuient sur l’eau contenue dans le récupérateur d’eau : la pression atmosphérique, la pression cinétique (c’est-à-dire la chute de l’eau) et la pression de l’eau en elle-même.

L’association de ces forces va permettre d’obtenir une pression suffisante pour que le système d’arrosage goutte à goutte sans pression ou par gravité fonctionne.