Comment bien choisir son matelas ?

Comment choisir son matelas parmi la multitude de modèles dans les rayons literie ? Quel matelas choisir parmi toutes les technologies de fabrication proposées ? Essayons d’y voir clair pour choisir son matelas et comprendre les mots barbares qui composent les fiches techniques.

Matelas en latex, mousse ou ressorts ?

Un bon matelas ne doit être ni trop ferme, ni trop souple. La première des choses à regarder est le type de suspension. Les trois principales sont le latex, la mousse et les ressorts.

Le matelas latex

D’origine naturelle ou synthétique, le latex garde ses propriétés dans le temps et le matelas reste toujours aussi ferme. Il est très confortable et s’adapte à la morphologie en offrant un excellent soutien. De la densité du latex dépend la fermeté du matelas. L’aération est excellente et l’hygiène aussi par la même occasion.

Le matelas mousse

La mousse est d’origine synthétique : en polyéther, en polyuréthane ou à mémoire de forme. Voyons les différents types de mousse.

La mousse polyéther

Elle permet un confort très basique. C’est cette mousse que l’on retrouve dans les banquettes convertibles. Ce type de mousse est recommandé pour des matelas à faible utilisation (chambre d’amis, résidence secondaire) C’est un matelas pas cher.

La mousse polyuréthane

Sa densité est plus importante que celle du polyéther. Elle reste plus ferme dans le temps. Cependant, elle est très sensible à l’humidité et ne se prête pas aux chambres humides.

La mousse à mémoire

C’est le haut de gamme conseillé aux personnes souffrant du mal de dos. La chaleur en cas de transpiration reste. En cas de froid dans une pièce insuffisamment chauffée, le matelas est très dur. Ce type de matelas est déconseillé aux personnes qui transpirent beaucoup.

Le matelas ressort

Composé de fils d’aciers tréfilés, traités thermiquement, ce type de matelas est très bien ventilé et parfaitement recommandé aux personnes transpirant la nuit. On compte trois types de ressorts :

Les ressorts coniques ou « bonnels »

Les matelas de notre enfance étaient à ressorts coniques. Ils tendent à disparaître car ils présentent de nombreux défauts, et principalement celui de s’abîmer très vite. De nombreuses personnes se plaignent régulièrement d’avoir les ressorts qui rentrent dans le dos.

Les ressorts en fil continu ou multispires

On ne dort donc que sur un seul et même ressort composé d’un fil d’acier étendu. Une personne qui bouge beaucoup la nuit perturbe grandement son ou sa compagne. L’indépendance de couchage est mauvaise. De plus, les fils d’acier se font ressentir rapidement et le sommeil est altéré.

Les ressorts ensachés

Des centaines de ressorts chacun intégré dans un sachet composent le matelas. Cette technique offre un grand confort et une indépendance de couchage car chaque ressort est indépendant de son voisin. La ventilation est très bonne et permet d’éviter la transpiration la nuit.

Quel matelas choisir en termes de dimensions ?

La taille d’un matelas est un critère à ne pas négliger. Il existe des dimensions standards : les matelas 140×190, les matelas 160×200 et les matelas 90×190 et 90×200. On peut aussi se faire confectionner un lit et un matelas aux dimensions personnalisées.

Gardez en tête que pour les matelas 2 personnes, plus un couple a d’espace pour dormir, moins il se gêne dans son sommeil et donc plus la qualité du sommeil est bonne.
Les dimensions du matelas, que ce soit pour le matelas 1 personne ou le matelas 2 personnes doivent aussi être choisies en fonction de la corpulence de celui ou ceux qui vont dormir dessus.

En résumé, ce n’est pas le corps qui doit s’adapter au matelas, mais bel et bien le matelas qui doit s’adapter au corps. De même qu’il n’y a pas de meilleur matelas mais un matelas qui vous convient à vous particulièrement et à votre conjoint(e) en cas de matelas 2 personnes.

Enfin, s’il y a des produits sur lesquels on peut faire des économies, il n’est pas recommandé de lésiner sur la qualité d’un matelas. Un matelas pas cher a des raisons de ne pas l’être.
Inutile de mettre une fortune dans l’achat de votre matelas, mais assurez-vous que le matelas que vous achetez soit adapté à votre corpulence, à votre transpiration faible ou forte, à l’utilisation principale ou secondaire que vous allez en faire et à la pièce dans laquelle il va être placé. Le prix ne doit pas être le seul critère de décision.

On passe en moyenne 25 ans de sa vie à dormir, autant dire que la qualité du sommeil ne doit pas être négligée et que choisir son matelas avec soin est fondamental.

Tags: