Boutons de chaleur : comment s’en débarrasser ?

En période de forte chaleur, l’être humain est exposé au développement de différents symptômes plus ou moins agréables. L’un d’entre eux, que nous allons détailler ensemble, consiste en l’apparition de petits boutons de chaleur sur différentes zones du corps. Pourtant bénins, ces boutons suscitent beaucoup d’intérêts. Tentons d’y voir plus clair et voyons comment les faire totalement disparaître.

Qu’est-ce qu’un bouton de chaleur ?

Définition Bouton de chaleur

Les boutons de chaleur se caractérisent par une éruption cutanée laissant apparaître de petits boutons, de couleur rouge ou translucide. La métaphore de l’ampoule est souvent utilisée. Dans certains cas, ces boutons peuvent être accompagnés de démangeaisons voire de picotements.

Quelles sont les personnes concernées par ces boutons ?

Personne n’est malheureusement épargné. Les différentes études réalisées n’ont pas su démontrer qu’il y avait un âge précis pour développer ce symptôme. Les bébés comme les ados, les adultes ou encore les personnes âgées sont donc tous autant exposés à ce genre de déconvenue. Veuillez noter cependant que les enfants et jeunes adultes auraient plus tendance à développer ce symptôme.

Dans quelles zones apparaissent ces boutons ?

Contrairement à certaines maladies cutanées qui peuvent concerner l’intégralité du corps, les boutons de chaleur sont la plupart du temps situés dans les zones dites sensibles à la transpiration. L’aine, le dos ou encore le tronc sont donc des zones très exposées à l’apparition de boutons. La localisation des boutons permet en partie de détecter si l’individu a simplement des boutons de chaleur ou s’il fait une allergie au soleil. Soyez donc vigilants quant à la localisation de ces boutons. Elle peut en dire long sur ce que vous développez.

Pour quelles raisons les boutons de chaleur apparaissent-ils ?

Force est de constater que l’apparition de cette forme d’éruption intervient la plupart du temps l’été. Elle est à l’origine d’une transpiration dite « exceptionnelle » et « excessive ». Veuillez noter que l’application de produits de beauté en surcouche sur la peau (huiles essentielles, crème solaire etc.) ou encore le fait de porter des vêtements « synthétiques » sont des facteurs aggravants. L’exposition de la peau au soleil, à certaines heures critiques doit être de base prohibée, notamment si vous avez déjà développé ces boutons par le passé.

Comment éviter les boutons de chaleur ?

Humidité et chaleur ne font pas bon ménage

Dans la mesure du possible et comme précisé plus haut, vous devrez éviter les environnements « chauds » et « humides ».

Comment éviter la chaleur et les coins humides ?

Lorsque vous en avez l’occasion, ventilez un maximum les différentes pièces et notamment celles dans lesquelles vous pouvez faire des siestes ou pratiquer une activité : la salle de sport, la chambre ou encore le salon.

En extérieur, cet exercice est plus délicat. Vous devrez privilégier les coins avec de l’ombre et vous protéger comme vous le pouvez des rayons de soleil (en évitant notamment les vêtements synthétiques).

Et si vous ne pouvez pas éviter la chaleur ?

Dans ces cas-là et en guise de prévention, vous devrez exfolier régulièrement votre peau via un gommage adapté ou alors une crème hydratante prévue à cet effet (composée d’acides de fruits notamment). Il faudra dans tous les cas agir à la source. Nous avons vu plus haut que la combinaison « transpiration » + « chaleur » provoquait ces boutons. A cet effet, vous devrez logiquement éviter au maximum de transpirer en vous hydratant régulièrement et par petite gorgée. Les activités physiques devront quant à elles, être moins nombreuses. Certains aliments, notamment ceux riches en acides gras sont un excellent moyen préventif contre les inflammations.

Enfin, prenez régulièrement des petites douches tièdes (5 minutes grand maximum). Cela permet de se rafraîchir et d’éliminer les impuretés.

Comment faire disparaître les boutons de chaleur ?

Le mal est fait. Certaines parties de votre corps sont concernées par ces boutons. Que faire dans ce cas ? Voici quelques bons conseils pour s’en débarrasser.

Fuir la chaleur

Evitez d’empirer votre situation. Elle est déjà assez embarrassante. Au moment où vous détectez l’apparition des boutons, fuyez au maximum les sources de chaleur. Cela fait figure de bon sens et l’exposition maintenue au soleil risque de développer d’autres boutons.

Utiliser du bicarbonate de soude

Il s’agit d’un produit « miracle » et naturel. Utilisée aussi bien dans le nettoyage ou encore la cuisine, le bicarbonate de soude est un excellent remède contre les inflammations dans la mesure où ce produit est non inflammable et naturel. Vous avez certainement entendu parler de cette poudre lorsqu’on évoque les alternatives au dentifrice chimique.

Nettoyer la zone et la désinfecter

Vous devrez, comme toute inflammation, nettoyer comme il se doit la zone concernée. Pour se faire, vous devrez utiliser un nettoyant ayant des propriétés désinfectant. Laissez bien sécher par la suite, c’est très important. Si vous n’avez pas de désinfectant, utilisez une compresse froide pendant 10 minutes et laissez sécher.

Les autres alternatives au bicarbonate

Si vous n’avez pas de bicarbonate de soude chez vous, pas de panique. Il existe d’autres produits capables de solutionner votre problème de peau :

  • Le gel de calamine : ce gel protecteur permet de traiter toutes formes d’irritation de la peau. Il est également très efficace contre les démangeaisons et les prurits
  • L’aloe vera : excellent produit d’hydratation, sa capacité à rafraîchir la peau fait de ce produit, l’un des plus complets et naturels du marché
  • Le thé vert : comme l’aloe vera, il joue un rôle considérable dans l’hydratation de la peau. A noter que d’autres thés sont tout aussi efficace contre les boutons de chaleur
La dernière mise à jour date de :14 octobre 2019 11 h 09 min

Déboucher les pores pour faire disparaître les boutons de chaleur

Il existe 4 façons de déboucher les pores :

  1. Via l’exfoliation de la peau grâce au thé et au sucre (bien finir la procédure avec une crème hydratante)
  2. Par l’application d’un masque
  3. En utilisant un produit dédié aux pores
  4. Par la vapeur (la camomille est alors conseillée)

Boutons de chaleur chez bébé : ce que vous devez savoir

Comme évoqué dans l’introduction de ce guide santé, les boutons de chaleur n’épargnent malheureusement pas les nourrissons. Les bébés ont la particularité d’avoir, dès les premières semaines, les canaux des glandes sudorales fermées. Il est donc très courant de voir apparaître chez les bébés, ce genre de phénomène.

Les boutons de chaleur sont-ils douloureux pour les bébés ?

Rassurez-vous car ces boutons sont indolores pour les bébés. Le moins agréable pour eux consiste à supporter les démangeaisons. Dès l’apparition des premiers symptômes, vous devrez appliquer une compresse froide sur ses boutons.

En combien de temps les boutons de chaleur disparaissent ?

Il faut compter maximum 3 jours avant que les boutons ne disparaissent. La durée dépend encore une fois de l’environnement dans lequel évolue l’enfant mais aussi des différentes dispositions que vous aurez prises pour accélérer leur disparition.

Comment traiter les irritations ?

Le risque principal des boutons de chaleur, c’est qu’ils deviennent irritants pour bébé. Il est donc primordial (pour ne pas dire indispensable) d’agir en vue de traiter les irritations chez le bébé.
Pour se faire et comme expliqué précédemment, une compresse froide permet de soulager bébé. Il s’agit de la meilleure chose que vous puissiez faire à votre niveau. Pourquoi une compresse froide me direz-vous ? Parce que la principale cause de ces irritations est la chaleur voyons ! L’éruption cutanée est donc vouée à s’atténuer à mesure que bébé cesse d’avoir chaud.

Pour ce qui est du délai avant disparition définitive des boutons de chaleur, il faut compter en moyenne entre 2 et 4 jours. Le délai dépendra en partie de vos actions. Bien que la compresse froide reste la solution lambda et accessible pour tous les parents, certains professionnels de la santé recommandent d’appliquer des lotions lavantes prévues à cet effet. Vous trouverez ces crèmes apaisantes dans une pharmacie.

Encore une fois, tous nos conseils ne remplaceront jamais ceux dispensés par un médecin. Si les symptômes venaient à persister, nous vous recommandons fortement de consulter un spécialiste de la santé pour bébé. Son avis sur la question sera bien plus objectif dans la mesure où il pourra voir par ses yeux ces fameux boutons de chaleur.

A partir de quand faut-il s’inquiéter ?

Différents signes dits « critiques » doivent alerter les parents. La présence de fièvre ou de petits ganglions doivent déclencher immédiatement une consultation chez le médecin. Si au bout de 3/4 jours, les boutons sont toujours présents. Il est fortement recommander de consulter un pédiatre. Le fait de laisser traîner les boutons de chaleur accentue le risque de complication, notamment une infection par bactérie. Réagissez vite dans la mesure où les boutons de chaleur peuvent être les prémices d’un coup de chaleur chez bébé. Cette maladie peut avoir de lourdes conséquences sur sa santé (endommagement des organes notamment).

Quelles sont les complications d’un bouton de chaleur ?

Un bouton de chaleur n’est pas anodin et nous avons partagé de nombreuses informations qui devraient vous aider à le supprimer rapidement qu’il touche un adulte ou un enfant. Il y a toutefois des complications qu’il ne faut pas oublier notamment pour les plus jeunes, car chez bébé, un bouton de chaleur est désagréable.

  • La situation devient problématique lorsque le bouton de chaleur est accompagné de fièvre que la température soit légèrement élevée ou très importante.
  • Le bouton de chaleur de bébé peut aussi déclencher des ganglions, ils sont faciles à repérer grâce à une palpation.
  • Les boutons peuvent également devenir purulents, il suffit de les surveiller pour savoir si la situation s’aggrave.
  • De plus, les enfants ont tendance à se gratter très facilement alors que leurs mains ne sont pas forcément propres.

Attention à l’infection !

Un bouton de chaleur chez bébé peut donc s’infecter beaucoup plus facilement, ce qui entraîne diverses lésions et des soins plus conséquents. Les médecins mettent aussi en garde les parents concernant une complication assez problématique puisque ce sont des lésions eczémateuses. Si vous constatez que la situation ne s’améliore pas après quelques jours, une nouvelle consultation sera indispensable puisque vous ne serez plus confronté forcément à un bouton de chaleur sur le visage, mais à une infection plus ou moins grave.

La prévention reste indispensable

Grâce à notre article très complet, vous savez comment se débarrasser des boutons, mais vous cherchez tout de même des informations supplémentaires notamment pour savoir si la prévention pourrait porter ses fruits. C’est lorsque les températures augmentent que le contexte devient préoccupant et généralement les parents ont tendance à déshabiller les plus jeunes à cause de cette chaleur. De ce fait, plusieurs parties du corps sont alors exposées, ce qui peut aussi être un facteur aggravant. Vous devez également oublier les vêtements trop serrés, les matières chaudes ainsi que le porte-bébé puisqu’il sera collé contre votre peau et la sensation de mal-être sera forcément plus élevée. Le bouton de chaleur d’un enfant peut aussi apparaître plus facilement à certaines heures de la journée, soit entre 12 heures et 17 heures puisque les températures sont les plus élevées.

Rafraîchir votre bébé au cours de la journée

Il suffit de regarder les photos des boutons de chaleur chez l’adulte pour comprendre que le problème peut rapidement prendre de l’ampleur et cela est aussi valable chez les plus jeunes. Pour éviter que les boutons de chaleur et les démangeaisons ne se développent, pensez à rafraîchir votre bébé plusieurs fois au cours de la journée sans privilégier l’eau très fraîche.