Comment bien choisir son assurance habitation ?

L’assurance habitation, c’est quoi ?

L’assurance habitation, appelée aussi assurance multirisque ou multirisque habitation (MRH) prend la forme d’un contrat multi garanties qui a pour vocation de protéger l’habitation et le mobilier (le patrimoine) quand on est victime ou responsable d’un sinistre. L’assurance habitation est obligatoire pour un locataire (assurance locative) mais pas pour les propriétaires. Toutefois, il est déraisonnable de ne pas souscrire à une assurance habitat.

La majorité des assurances habitation inclue la garantie responsabilité civile vie privée. Elle est obligatoire et permet de couvrir tous les membres du foyer en cas de responsabilité d’un sinistre ou dommage causés à une tierce personne. Il est possible de changer d’assurance habitation après une période de 12 mois chez un assureur.

Afin de faire le bon choix, plusieurs critères sont à prendre en considération. Le prix à l’année est certes un critère important, mais c’est surtout le contenu des garanties proposées, le plafond des couvertures, le montant des franchises et les clauses d’exclusion de garantie qui participent à la décision.

Quant au choix du partenaire vers qui souscrire son assurance habitation, il se fait en fonction des sensibilités de chacun face au modèle économique et à la philosophie des différents acteurs présents sur le marché.

Quelle assurance habitation choisir ?

Apprenez à faire le tri parmi toutes les garanties que les assureurs vont vous proposer. Certaines sont inutiles, mais d’autres sont absolument indispensables pour être bien couverts. Voici les garanties sur lesquelles il est vivement déconseillé de faire l’impasse.

Valeur du mobilier

Bien connaître la valeur de son capital mobilier pour l’assurer à sa juste valeur ni trop ni peu assez en cas de sinistre. Voir si vous voulez un remboursement qui tient compte de la vétusté, ou si vous voulez un remboursement à valeur à neuf.

Dégâts des eaux

Bien contrôler que les frais de recherche de fuite sont inclus dans le contrat car ce genre d’intervention est très coûteuse.

Dommages électriques

Cette garantie protège vos équipements ménagers en cas d’orage et de foudre. Très utile pour les personnes qui utilisent régulièrement leurs téléviseurs ou encore leurs ordinateurs.

Garantie vols

Etre très vigilant quant aux exigences de protection des ouvertures : serrures de sécurité 3 points, présence d’une alarme, volets aux fenêtres…

Bris de glace

En cas de casse pouvant survenir dans une véranda, sur des miroirs, sur un insert de cheminée, vous êtes couvert. Cette garantie est souvent sous-estimée.

Nous conseillons de veiller à ce que les garanties assurance habitat soient étendues à vos dépendances (cave, atelier…) afin que le contenu soit couvert. Nous recommandons de bien vérifier les plafonds de garantie pour les bijoux, les œuvres d’art si vous en possédez pour être correctement dédommagé en cas de sinistre ou de vol.

Les différents acteurs sur le marché de l’assurance habitation

On ne compte plus les organismes susceptibles de proposer une assurance habitation. Les produits des uns et des autres se ressemblent énormément, c’est plus leur modèle économique qui diffère et leur éthique.

Les compagnies d’assurance

Ce sont des entreprises privées qui ont un objectif de réalisation de bénéfices pour leurs actionnaires. Elles sont régies par le code des assurances. A titre d’exemple, nous pouvons vous citer Generali, Axa, Aviva, Allianz sur le marché de l’assurance multirisque. Certaines de ces compagnies d’assurance pour faire baisser les primes n’interviennent qu’en ligne ou par téléphone, on les appelle les assureurs low-cost, souvent filiales des grandes compagnies.

Les mutuelles d’assurance

Ce sont des groupes qui ont un statut de société civile sans but lucratif. Les sociétaires adhèrent à un contrat (on les appelle des adhérents et non pas clients). Les bénéfices réalisés sont réinvestis pour le profit des sociétaires. Les mutuelles d’assurance sont régies, elles aussi, par le code des assurances. Groupama, la Macif, la Maaf, MMA sont des mutuelles d’assurance à même de vous proposer une assurance habitat.

Les établissements bancaires

Depuis quelques années déjà, les banques diversifient leur offre en se lançant sur le marché de l’assurance. Les banques passent par des sociétés d’assurance pour vous proposer ces assurances habitation.

Le courtier

Le courtier est un commerçant indépendant qui représente les intérêts de plusieurs compagnies d’assurances et même de mutuelles, et qui sert d’intermédiaires entre elles et le client final.

Comment entrer en contact avec un assureur ?

Les comparateurs

Un des premiers réflexes que l’on a quand on veut choisir son assurance est d’utiliser l’un des nombreux comparateurs qui fleurissent sur le net. Cela paraît être la solution de simplicité.

ATTENTION ! En effet, les comparateurs, certes bien pratiques, comme Kelassur, Les furets, Lelynx, Assurland, Hyperassur sont rémunérés par des assureurs partenaires à chaque fois qu’un internaute clique sur une offre du comparateur, entre en contact avec les assureurs et signe un contrat. En d’autres termes, les offres présentes sur les comparateurs ne sont pas forcément les plus intéressantes en termes de coûts. Et puis surtout, les offres présentes sur les comparateurs ne représentent en aucun cas la totalité de l’offre assurance multirisque habitation sur le marché (heureusement, certains comparateurs jouent le jeu et vous proposent le meilleur rapport qualité / prix).

Passer en direct

Nous ne saurions trop recommander de pousser la porte d’une agence, d’un bureau afin d’obtenir un conseil personnalisé quel que soit le type d’acteur que vous avez choisi. Vous pouvez par exemple observer la tendance, les tarifs sur un comparateur pour voir comment se positionne chaque acteur en termes de coûts et garanties, puis ensuite vous rendre directement chez les partenaires susceptibles de vous intéresser.

Rencontrer un courtier en direct est plutôt judicieux, car travaillant avec plusieurs sociétés, il connait les points forts et faibles de chacune des formules de ses partenaires. En aucun cas, le courtier sera plus cher car c’est l’assureur qui rogne sur sa marge pour le payer.

On ne le redira jamais assez. Choisir une assurance multirisque ne se fait pas à la légère. Bien plus que le coût sur l’année, c’est avant tout le contenu des garanties, les plafonds de garantie et le montant des franchises qui doivent être décisifs.