Nid d’abeilles : comment les faire fuir ?

Avant de commencer à vouloir absolument tuer des abeilles, il faut réfléchir à leur place dans notre écosystème et comprendre à quel point c’est une mauvaise idée de les exterminer. Si elles sont aussi importantes, c’est parce que leur déclin pose un réel souci écologique depuis quelques années. Eh oui, c’est l’un des acteurs principaux de la pollinisation, si ce n’est l’acteur principal.

Pollinisation : comment ça marche ?

La récupération du nectar d’une plante par une abeille permet le déplacement du pollen de la partie mâle de la fleur (anthères) à sa partie femelle (stigmates). Une seule abeille peut ainsi polliniser 350 à 14 000 plantes par jour, en fonction de l’environnement dans lequel elle se trouve, de 2 à 7km autour de sa ruche.

En quoi la pollinisation est-elle aussi importante ?

Environ un tiers des produits que nous consommons sont issus directement ou indirectement de la pollinisation, et la disparition des abeilles ou la trop forte diminution de leur population pourrait entraîner jusqu’à 75% de pertes pour les récoltes d’un agriculteur.

Avant de vous donner quelques solutions saines pour les écarter de votre domicile, une petite piqûre de rappel s’impose (sans mauvais jeu de mot).

pollinisation-abeille

Quelle est la différence entre l’abeille et la guêpe ?

Que vous ayez affaire à l’une ou à l’autre, la façon de réagir ne sera pas tout à fait la même.

La différence entre un nid d’abeille et un nid de guêpe

Pour commencer, il convient de savoir différencier le nid d’abeille du nid de guêpe.
Celui de l’abeille sera constitué de plusieurs rangées de cire, des rayons, qui sont parallèles. Cela donne au nid une couleur jaune pâle, assez proche d’un miel sec qui aurait perdu de son brillant.

nid-abeilles

Au contraire, le nid des guêpes sera pourvu de plusieurs cavités, constitué d’un mélange de salive, d’écorce et de boue, qui lui donne une couleur grisâtre.

nid-guêpes

La différence entre une abeille et une guêpe

Apprenons maintenant comment différencier la guêpe de l’abeille. Cette dernière est généralement plus petite que la guêpe et, contrairement à elle, elle est recouverte de poils, principalement au niveau de la tête de l’abdomen.

abeilles

La guêpe elle, est totalement dépourvue de poils. De plus, on parle de « taille de guêpe » car la différence entre l’abdomen et la tête est très bien marqué, ce qui n’est pas le cas chez les abeilles.

guêpes

Comment faire partir les abeilles ?

Lorsque vous voyez se former un essaim, cette boule compacte d’abeilles, assez inquiétant, prenez votre mal en patience. La plupart du temps, les essaims ne restent en place qu’un à quatre jours avant de changer d’endroit. Cependant, le mieux reste de contacter au plus vite un apiculteur qui, étant donné la diminution des populations, sera plus que ravi de récupérer quelques abeilles pour ses ruches.
Si elles commencent leur nid, il faudra malgré tout vous atteler à la tâche. Mieux vaut agir vite car, une fois bien installées, les abeilles peuvent devenir agressives et il devient difficile de les déloger sans les tuer.

Cependant, si vous vous renseignez auprès d’un apiculteur, vous verrez qu’il existe des méthodes qu’il pourra mettre en place, comme un gaz non-mortel, ou encore une tenue ne retenant pas le dard des abeilles attaquant son porteur.
Gardez bien en tête que les produits destinés à éradiquer les abeilles ne sont plus légalement en vente dans le commerce, car les abeilles sont dorénavant une espèce menacée (mais pas encore protégée car elle ne correspond à ces critères précis).

Il vous sera malgré tout aisé de trouver des répulsifs dans le commerce, ou de les préparer vous-même. L’objectif est que vous puissiez faire un spray répulsif avec des ingrédients produisant une forte odeur. Car les abeilles ne la supportent pas. On vous conseillera généralement des huiles essentielles car l’odeur, très concentrée, permet généralement de faire fuir les abeilles. Menthe ou citronnelle seront vos meilleurs alliés.

Cela étant dit : les abeilles sont inoffensives si elles ne se sentent pas agressées, alors à moins que vous ayez des enfants, un membre de votre famille allergique ou que la ruche soit trop proche de votre lieu d’habitation, il n’est peut-être pas nécessaire de les faire partir…