Fendeur de buche manuel ou fendeur de buche électrique ?

Un fendeur à bois ou une fendeuse de bûches est un outil utilisé pour éclater le bois de façon sûre et sans se fatiguer. La machine est simple d’utilisation : on positionne la bûche puis on active le mécanisme de fendage. Cet outil peut être très pratique quand on utilise un poêle, une cheminée ou tout autre appareil de chauffage à bois. Il en existe plusieurs sortes suivant la motorisation. Entre autres, on a le fendeur de bûches manuel et celui électrique. Découvrez en plus sur ces deux types d'appareil, dans cet article.

Le fendeur de bûches manuel, pour plus d’économie

Le fendeur de bûches est un appareil capable de fendre n’importe quel bois. Avec ce type d'appareil, la fente de bûches devient moins éprouvante. Il remplace ainsi la hache, la masse et le coin éclateur. Il éclate le bois en le faisant pénétrer d’un coin en acier avec une pression de plusieurs tonnes.

Lorsqu’il est manuel, le fendeur fonctionne grâce à l’effet de levier mécanique. En effet le fendeur de bûches manuel force celles-ci à travers une lame tranchante. Cet appareil est efficace, peu bruyant et facile à utiliser. De plus, il est économique parce que peu coûteux, du fait de n’avoir besoin d'aucune source d’énergie. Il existe en modèles verticaux et horizontaux.

Le fendeur de bûches électrique, pour moins d’efforts

Il est conçu pour une fente de bois sans action manuelle. Il se démarre de façon instantanée et ne pollue pas. De plus, il est muni de roulettes, ce qui le rend facilement déplaçable. Ce type de fendeuse est conseillé lorsque vous consommez plus de 10 stères de bois par an en chauffage. Par ailleurs, cette fendeuse peut fendre des bûches jusqu’à 40 cm de diamètre. Sa puissance se situe entre 1 500 watts et 3 500 watts, et elle varie en fonction de ses propriétés intrinsèques.

Pour choisir votre fendeur, il faut tenir compte d’un certain nombre de critères :

  • La durée du cycle de fendage : vous fendez peut-être tous les jours

  • La taille du coin de fendage, en fonction du diamètre de vos bûches

  • L’épaisseur de la bûche : plus elle est importante plus il faudra forcer pour fendre

  • La densité du bois, pour déterminer la force de fendage nécessaire

  • Les dimensions de l’outil pour savoir si vous avez l’espace nécessaire chez vous

  • Le gabarit des bûches.

Fendre vous-même votre bois vous permettra de réaliser des économies. En effet, sur une bûche fendue, les fibres de bois sont toutes au contact de l’air, donc elles sèchent vite et brûlent mieux. Aussi, cela est-il une bonne initiative de fendre son bois. Ce qui vous reste alors à faire c’est choisir votre fendeur. Ainsi, entre un fendeur de bûches manuel et un autre électrique, votre choix devra se porter sur celui qui répond le mieux à vos besoins.