Comment ouvrir une MAM (Maison d’Assistants Maternels) ?

Le métier d’assistante maternelle est souvent exercé à domicile. Toutefois, pour pallier au sentiment d’isolement qui peut en résulter, de plus en plus d’assistantes maternelles choisissent de se regrouper dans une maison d’assistants maternels, comme l’autorise la loi du 9 juin 2010. Comment ouvrir une MAM ? Voici la procédure.

Qu’est-ce qu’une maison d’assistantes maternelles ?

La Maison des Assistants Maternels (MAM) permet aux professionnels agréés de la garde d’enfants d’exercer sur un lieu de travail commun. Les locaux de la MAM sont dédiés exclusivement à un usage professionnel, et ils doivent répondre à des normes, validées par la Protection Maternelle Infantile (PMI).

Si elles partagent des locaux, les assistantes maternelles de la MAM restent indépendantes. Elles ont chacune leur propre agrément, qui est exclusif à l’exercice de leur fonction au sein de la MAM et qui détermine le nombre d’enfants pouvant être accueillis par chacune d’elles. Les assistantes maternelles, bien que travaillant dans une structure hors domicile, restent rémunérées par les parents des enfants dont elles assurent la garde.

La MAM peut ainsi regrouper de 2 à 4 assistantes maternelles, pour 16 enfants maximum accueillis en simultané.

La MAM présente l’avantage de simplifier la délégation d’accueil, sous réserve de l’accord des parents, et donc de permettre une grande amplitude horaire pour l’accueil des enfants. Toutefois, l’accueil sera toujours plafonné à une assistante maternelle pour quatre enfants.

Créer une MAM

La Maison des Assistants Maternels est une structure très encadrée et créer une MAM nécessite plusieurs démarches.

Valider la légitimité d’ouvrir une MAM

Pour être viable, la MAM doit répondre à un besoin réel et suffisant d’un tel mode de garde. Comme pour tout projet, l’ouverture d’une MAM commence par une étude visant à déterminer les attentes concernant un tel service et à quantifier la demande.

La motivation des assistantes maternelles en MAM

La MAM regroupe plusieurs nounous agréées sur un même site. La MAM naît donc de la volonté de professionnelles à travailler ensemble et hors domicile.

L’agrément des assistantes maternelles en MAM

Les assistantes maternelles qui exercent en MAM reçoivent un agrément spécifique par la PMI.

Pour l’obtention de l’agrément d’accueil en MAM, une formation de 120 heures doit être suivie.

L’agrément délivré n’est pas le même que pour l’accueil d’enfants à domicile. Les assistantes maternelles agréées qui exercent à domicile et qui souhaitent travailler en MAM peuvent solliciter la modification de leur agrément.

Les assistantes maternelles doivent obligatoirement être agréées. Les agréments étant délivrés pour une durée déterminée, ils doivent être renouvelés à l’échéance pour pouvoir continuer à exercer.

La MAM, un lieu de travail commun et des normes

Ouvrir une MAM nécessite également de trouver un lieu de travail commun. Il s’agit d’un site dédié exclusivement à l’activité de garde d’enfants. Il ne peut donc pas s’agir du domicile d’une assistante maternelle.

Ce lieu d’accueil, extérieur au domicile donc, peut être acheté, loué ou prêté, et il doit par ailleurs répondre à des normes précises, validées par la PMI, en termes de superficie, d’équipement, de sécurité, de disposition des pièces.

Le statut de la MAM et son mode de fonctionnement

La MAM est le plus souvent créée sous la forme d’une association. Son organisation, (présidente, trésorière…), son règlement intérieur, doivent être déterminés, de même que son mode de fonctionnement. Il s’agit d’expliciter les horaires d’ouvertures, les conditions d’accueil, les projets éducatifs poursuivis, les moyens mis en œuvre, les assistantes maternelles agréées…

Aides pour ouvrir une MAM    

Diverses aides et subventions peuvent être trouvées pour ouvrir une MAM. Des mécènes privés ou des collectivités publiques peuvent participer à la création de la MAM, financièrement ou par des mises à disposition, de locaux ou d’interventions de prestataires par exemple. 

La CAF délivre sous conditions une prime aux assistantes maternelles qui se voient délivrer leur premier agrément en MAM. Elle propose également un prêt à taux préférentiel pour des travaux de rénovation du lieu d’accueil de la MAM.

En ce qui concerne les parents, ils bénéficient de la PAJE, versée par la CAF, aux mêmes montants qu’en faisant garder leurs enfants par des nourrices agréées qui exercent depuis leur domicile.

La MAM est donc un mode de garde plus souple pour les parents. Pour les assistantes maternelles agréées, les avantages sont multiples, et notamment le fait de rompre l’isolement.

La création d’une MAM demande quelques démarches, mais celles-ci restent relativement simples à respecter. La CAF et la PMI sont des partenaires de choix à contacter pour être accompagné dans la procédure d’ouverture d’une MAM.