Couette de lit : comment bien choisir sa couette ?

Choisir une couette de lit n’est pas de tout repos. De nombreux critères doivent être pris en compte. En effet, vous devrez non seulement tenir compte de la taille de la couette (c’est évident), mais aussi du grammage, de la typologie de la couette ou encore de son garnissage ou de son piquage.

Décortiquons ensemble tous les critères qui permettent de bien choisir sa couette.

Le garnissage : Couette synthétique ou naturelle ?

La couette de lit existe en deux types de garnissage : le garnissage naturel composé de duvet et plumes et le garnissage synthétique composé de polyester. En termes de confort thermique, la différence n’est pas flagrante. D’autres éléments devront donc être pris en considération lors de l’achat.

Le garnissage synthétique

La couette synthétique est réputée pour être une couette pas cher. Pour autant, ne pas voir par là une couette à rabais. En effet, la couette synthétique est recommandée pour ses propriétés antiallergiques, étant composée de fibres de polyester élaborées. Ces fibres sont creuses et siliconées. Le résultat donne une couette très légère et un toucher doux et moelleux qui n’a rien à envier à la couette naturelle. Sa durée de vie est d’environ 5 ans.

Le garnissage naturel

La couette naturelle est reconnue pour sa longévité de 10 à 15 ans, ses qualités isolantes et le fait qu’elle s’adapte aux saisons. Elle peut être utilisée en couette été. Elle est aussi reconnue pour ses qualités anti transpirantes, antibactériennes et même anti-allergiques.

Deux inconvénients cependant : difficile à entretenir, le pressing est obligatoire et son prix reste élevé. Plus le pourcentage de duvet est important, plus la couette est chère. Notez que le duvet d’oie est plus cher que le duvet de canard, même si ce dernier est très bien considéré et très recherché. Le duvet est apprécié pour sa douceur et son moelleux. Ceux qui aiment les couettes légères avec un aspect gonflé choisiront une couette avec un pourcentage de duvet compris entre 70 et 90%. La couette naturelle garnie de plumes et plumettes est plus lourde et certains n’apprécient pas de sentir les petits cartilages de la plume.

Guide de tailles pour bien choisir sa couette

Pour ne pas sentir d’air, la couette doit déborder de 20 à 40 cm de chaque côté du lit. De plus, c’est aussi davantage esthétique.

Couette 1 personne

Pour un lit en 80×190 ou 80×200 ou 90×190 ou encore 90×200 : il est fortement recommandé de choisir une couette 140×200

Couette 2 personnes

Pour un lit double c’est à dire un lit en 180×200 ou encore 200×200 : il est recommandé de choisir une couette 220×240

Des couettes traitées ?

De nombreuses personnes, au fil des années, développent certaines formes d’allergie. Et force est de constater qu’on retrouve la plupart du temps ces allergènes dans le linge de lit. Pour apaiser les souffrances symptomatiques, de nombreuses marques de linge de lit ont judicieusement pensé que l’avenir de la couette de lit était la couette traitée.

Plusieurs traitements existent. Le traitement antibactériens, antiacariens et anti punaises de lit. Ce traitement, souvent fabriqué à base d’huiles essentielles, est encapsulé dans les fibres, parties prenantes du linge de lit. Cependant, veuillez noter que les tests ayant prouvé leur efficacité se comptent sur les doigts de la main. Un moyen plus sûr de s’assurer que votre couette est saine, c’est évidemment d’aérer régulièrement votre chambre et de laver votre couette. Il n’y a pas meilleur remède contre les bactéries et les allergènes.

Le grammage : un impact sur le choix de la couette ?

A priori, non. Ce n’est pas le grammage qui va vous aider à choisir votre couette. Par contre, un excellent moyen d’identifier la typologie de garnissage, c’est de regarder justement le grammage ! Les couettes naturelles rembourrées de duvet sont souvent plus légères que les synthétiques. Pour une couette d’été par exemple, elle propose environ 100g/m² de moins par rapport à une couette d’hiver. Le grammage d’une couette synthétique est entre 20 et 80g/m² de plus par rapport à une couette naturelle.

Bien choisir sa couette pour bébé

Il ne faut pas équiper le lit de bébé d’une couette avant 18 mois. Jusqu’à cet âge, bébé dort bien couvert dans sa gigoteuse. A partir de 18 mois, bébé commence à se déplacer seul et veut commencer à se mettre debout. Sa gigoteuse entrave sa liberté de mouvement, il peut tomber, se cogner, voire se blesser.

Composition de la couette bébé

Veiller impérativement à la composition de la couette mais aussi à sa conformité vis-à-vis des normes européennes en vigueur. D’ailleurs, assurez-vous que l’étiquette de la couette bébé comporte bien le logo « CE ». Comme pour la couette adulte, la couette bébé est disponible en polyester ou en fibres naturelles.

Les caractéristiques des deux types de garnissage restent les mêmes que mentionnées plus haut.

La couette bébé synthétique

La couette synthétique présente l’avantage d’être légère et d’offrir une bonne chaleur à bébé. Les principaux avantages restent le coût et la facilité d’entretien. Par contre, un de ces inconvénients est le manque de ventilation.
Sachant que bébé est sujet à régurgitations et/ou vomissements, les parents optent souvent pour la couette synthétique moins chère. Ce qui leur permet de changer si certaines tâches subsistent malgré un entretien régulier.

La couette naturelle

La couette naturelle est confortable, chaude et très absorbante contre l’humidité. Les pédiatres la recommandent en cas d’allergies, en cas d’irritations si bébé a la très peau sensible. Principal inconvénient, l’entretien se fait au pressing.

Dimensions

Pour choisir une couette bébé, il faut que celle-ci soit adaptée à la taille du lit. La largeur d’un lit bébé oscille entre 40 et 80cm. Pour des raisons de sécurité évidentes, ne pas choisir de couette trop grande. Cela représente des dangers d’étouffement et de mort subite du nourrisson.
Si bébé dort dans un lit de largeur 40cm, il est préconisé de l’équiper d’une couette 60×120. S’il s’agit d’un lit de 60cm de largeur, vous devrez choisir une couette de 80×120.
Certains parents choisiront une couette 110×125 si bébé est agité dans son sommeil et cela, afin d’éviter qu’il ne se découvre. Si bébé passe ses nuits dans un lit évolutif, optez pour du 100×135.

Couette été, couette hiver ou couette bébé 4 saisons ?

Il est préconisé que la température de la chambre de bébé varie peu d’une saison à l’autre. Si la chambre répond à ce critère, optez pour une couette bébé 4 saisons. Cependant, si l’été est très chaud et que les températures montent, ne faites pas l’impasse d’une couette été.

Couette unie blanche ou couette imprimée ?

Il existe du très joli linge de lit pour bébé mais il est relativement cher. De nombreuses mères optent pour la couette imprimée, quitte à en avoir deux, de manière à ce que lorsqu’une des deux couettes est au lavage, l’autre soit disponible.

Bien choisir sa couette pour jeune enfant

Tout comme les bébés et les adultes, les jeunes enfants ont aussi droit à leur lot de couettes 🙂 Un point sur les dimensions et les matériaux.

Dimensions de la couette

Dès 6 ans, bébé quitte son lit évolutif pour dormir dans un lit 1 place.
Sa couette doit être couvrante. Comme vu précédemment, il est recommandé que la couette dépasse de 20cm des deux côtés du lit (voir Guide de tailles).

Matériaux de la couette

Comme pour la couette adulte et bébé, les parents ont le choix entre la couette naturelle ou la couette synthétique. D’ailleurs, pour des raisons évidentes de coûts et partant du principe que les deux ont un pouvoir de confort, d’isolation et de chaleur quasi identiques, la plupart des parents opteront pour la couette polyester facile d’entretien. Comme pour la couette bébé, assurez-vous que la couette réponde aux critères des normes européennes avec le logo « CE ». Soyez d’autant plus vigilants si vous achetez une couette imprimée bon marché dans un magasin discount. Il arrive que ce genre de couettes pas cher colorées ne soient hélas pas conformes aux normes européennes.