Pensez à la voiture sans permis leasing pour 1 ou 2 ans

Le besoin de se déplacer en voiture dans le cadre professionnel ou personnel est un besoin qui se répand de plus en plus en France, ce qui pousse ainsi les nouveaux automobilistes à se diriger vers des voitures sans permis.

En effet, avec la hausse des prix du permis de conduite d’une part, mais aussi l’évolution et la modernisation de ce type de véhicules ; les voitures sans permis représentent une excellente alternative qui d’ailleurs, ne s’achètent pas puisqu’on les obtient grâce au leasing.

Financer sa voiture sans permis grâce au Leasing : une alternative faisable ?

De nombreuses personnes ne savent pas vraiment ce qu’est le Leasing dans le cadre des voitures sans permis, et se demandent donc s’il est aussi avantageux pour les clients. Mais qu’est-ce que c’est vraiment ?

Eh bien la réponse est très simple, puisque le Leasing n’est rien qu’une solution financière permettant de faciliter l’acquisition d’une voiture sans permis. Assez similaire à la méthode LOA « standard », le Leasing repose sur quelques principes essentiels que voici :

  • L’organisme financier responsable du Leasing effectue l’achat de la voiture sans permis ;
  • Ce dernier la propose en location pour ses clients ;
  • Le client choisit la formule qui sera adaptée à ses attentes ;
  • Terminer la location en restituant la voiture en question, en l’acquérant ou en prolongeant le contrat de location.

À noter que le Leasing est une alternative de financement qui peut s’avérer très intéressante pour les clients, puisqu’il évite l’achat et ainsi la présence de charges supplémentaires pour les clients.

Vous pouvez voir qu’il est tout à fait possible de financer une voiture sans permis en Leasing, c’est d’ailleurs plutôt conseillé.

Quelles sont les conditions pour un Leasing ?

Quelles sont les conditions pour un Leasing

Il faut savoir que les règlementations quant aux voitures sans permis ont extrêmement changé. En effet, la loi depuis 2013 impose certaines conditions pour ainsi bénéficier d’un leasing d’un véhicule sans permis.

Pour ce faire, les principaux intéressés doivent avoir un permis AM si ces derniers sont nés après la date du 2 janvier 1998. Cela implique donc qu’en cas d’absence d’un tel document (ou du BSR anciennement), il vous faudra impérativement passer la « formation de 7 heures ».

Cela vous permettra donc d’obtenir le fameux permis AM pour par la suite, effectuer une demande de LLD ou LOA (Leasing) d’un véhicule sans permis.

Sachez pour finir que le Leasing n’est cependant pas permis pour tout le monde. En effet, bien qu’il est possible aux mineurs de bénéficier d’une voiture sans permis, le contrat de Leasing n’est en revanche disponible qu’une fois la majorité atteinte.

N’oubliez pas l’assurance pour votre voiture

Certes, vous avez pensé à regarder les cotes pour qu’elles soient à la hauteur de vos attentes et pour profiter du meilleur prix. Toutefois, il est judicieux d’être beaucoup plus attentif à certains points comme la protection et vous pourrez en savoir plus sur l’assurance ici. En effet, comme c’est le cas pour un véhicule traditionnel, vous devez impérativement être accompagné par un contrat.

  • Un défaut d’assurance lors d’un contrôle de police peut être problématique, vous aurez une amende et une immobilisation de la voiture.
  • Le coût n’est pas excessif, vous pourrez trouver des garanties intéressantes pour moins de 50 euros par mois.
  • Vous avez des degrés pour la protection avec notamment une assurance au tiers ou tous risques.
  • Nous vous conseillons de prendre en compte votre besoin personnel pour savoir si cette assurance est plus pertinente qu’une autre.

En effet, il est inutile de l’assurer tous risques si vous l’utilisez une à deux fois dans l’année, il y a des contrats beaucoup plus adaptés à cette fréquence.

Le BSR est parfois inutile selon votre profil

Le BSR est parfois inutile selon votre profil

Il est important de préciser que vous n’êtes pas contraint d’avoir un document pour profiter pleinement de cette voiture sans permis. En effet, les conducteurs qui sont nés avant le 31 décembre 1987 peuvent rouler avec une telle berline sans demander un BSR. Il s’agit d’une attestation qui se prénomme désormais AM et elle est par contre obligatoire pour tous ceux nés après 1987. Il est important de préciser que le BSR a été délivré jusqu’en 2013 et l’AM a ensuite pris le relais le 19 Janvier 2013.

Lors d’un contrôle, votre date de naissance sera alors vérifiée sur votre carte d’identité et cela permet aux forces de l’ordre de savoir si vous devez avoir une telle attestation. Si cette dernière est absente alors qu’elle est obligatoire, vous risquez également des sanctions comme c’est le cas pour l’assurance. Il est important de noter que ce document n’est pas forcément demandé lors de la souscription, cela dépend des assureurs. Dans tous les cas, lorsque vous remplissez le formulaire, vous devez fournir votre date de naissance. De ce fait, l’organisme peut vous demander une photocopie de votre BSR ou de votre AM pour prouver que vous pouvez réellement conduire cette berline dans les meilleures conditions.

Il faut toutefois préciser que ce document ou votre date de naissance n’aura pas un impact sur le prix sauf si vous êtes mineur, une surprime pourra être dévoilée.