Comment choisir son alarme pour maison ?

Choisir une alarme domestique n’est pas une tâche à prendre à la légère. Plusieurs critères interviennent dans le choix de votre alarme, que ce soit la superficie de votre logement, les points d’accès, le nombre de niveaux, la présence d’un balcon, d’un jardin, d’une annexe, d’un animal… Il s’agit vraiment de choisir un système alarme maison adaptée à votre situation personnelle qui est unique.

Il existe sur le marché plusieurs types de système alarme maison : l’alarme maison traditionnelle, l’alarme maison connectée et la caméra de vidéosurveillance.

On ne peut pas dire qu’il y a vraiment une meilleure alarme maison, qui serait plus efficace que les autres car chaque système d’alarme utilise un principe de fonctionnement différent, et offre certains avantages tout en imposant certaines contraintes.

L’alarme traditionnelle

Le kit d’alarme maison traditionnelle est composé de contacteurs que l’on installe sur les portes et les fenêtres, d’un ou plusieurs détecteurs de mouvements que l’on vient positionner à des endroits dits stratégiques et qui auront pour objectif de repérer tout intrus dans la maison.

En cas d’intrusion, les contacteurs et les détecteurs de mouvements vont prévenir la centrale qui va déclencher la sirène. L’alarme traditionnelle peut aussi avertir le propriétaire par sms, par mail et aussi une société de télésurveillance qui va envoyer un agent sur place.

Il s’agit le plus souvent d’une alarme maison sans fil avec caméra connectée à la centrale. Mais on trouve aussi des modèles d’alarme filaire maison sans entretien, qui résistent au brouillage d’ondes. Dans les deux cas, il est vivement recommandé de faire appel à un installateur professionnel. Il ne s’agit pas de lésiner sur la sécurité de votre maison et de vos biens.

L’activation et la désactivation de l’alarme maison sans fil ou de l’alarme filaire maison se font quotidiennement soit par le biais d’une télécommande, soit en composant un code sur un clavier. Les réglages sont effectués à partir de la centrale. Il est souvent nécessaire de souscrire un abonnement mensuel pour ce type d’alarme maison dite traditionnelle.

L’alarme connectée

L’alarme maison connectée fonctionne sur le même principe que l’alarme traditionnelle. La principale différence, c’est que la centrale est reliée à la box internet du logement. Tous les éléments nécessaires au fonctionnement de l’alarme sont paramétrés depuis l’interface en ligne du fabricant. Il est possible d’installer ce type d’alarme connectée soi-même. L’alarme étant sans fil, il est possible de l’emmener lors d’un déménagement. On trouve des modèles d’alarme maison connectée dans les magasins de bricolages et sur internet dans les boutiques généralistes et spécialisées.

L’avantage de ce type d’alarme vient du fait que l’alarme maison connectée peut être pilotée à partir de son smartphone, de sa tablette via une application à télécharger. On peut aussi piloter l’alarme à partir du site du fabricant, c’est-à-dire à distance.

Naturellement, il est possible d’activer ou de désactiver l’alarme avec un clavier ou une télécommande. De multiples services sont offerts, bien souvent payants qui permettent par exemple de modifier certains paramètres de l’alarme, de visionner des vidéos…

Lorsque l’alarme détecte un intrus, elle alerte le propriétaire par mail, par sms ou par appel vocal. Aussitôt et à distance, le propriétaire peut visionner les images filmées par la caméra.

La caméra de vidéosurveillance

Si on raisonne en termes de prix d’une alarme maison et de facilité d’installation, la caméra de vidéosurveillance est celle qui sort du lot. Elle est en effet peu onéreuse, et pour l’installer, il suffit de relier la caméra à la box en wifi. Tout comme l’alarme maison connectée, le propriétaire peut voir à distance en temps réel ce que filme sa caméra soit à partir de son smartphone sur une application dédiée, soit à partir d’un ordinateur. L’avantage de la caméra est qu’elle peut être fixe ou motorisée. C’est-à-dire que le propriétaire peut, à distance, orienter sa caméra et voir ainsi tous les angles d’une pièce par exemple.

Certaines caméras de vidéosurveillance possèdent des détecteurs de mouvement qui déclenchent un enregistrement dès qu’une intrusion a lieu. La caméra de surveillance s’installe en intérieur comme en extérieur pour surveiller la cour d’une maison par exemple.

Conseils avant de choisir un modèle

Quel que soit le type d’alarme maison que vous vous apprêtez à choisir, soyez vigilant. Ne vous laissez pas séduire par une alarme maison pas cher en apparence. Renseignez-vous bien sur les éventuels coûts additionnels, d’abonnement par exemple. En effet, certains services sont inclus d’office, tandis que d’autres nécessitent la souscription d’un abonnement supplémentaire.

Il peut arriver que visionner des images en direct s’avère gratuit et qu’au contraire, enregistrer et stocker des images enregistrées se révèle être payant. Il en est de même pour le service de télésurveillance qui est souvent optionnel et payant.

La dernière mise à jour date de :18 février 2019 14 h 56 min

Quelques options intéressantes

  • La capacité à détecter votre animal domestique lorsqu’il passe devant le détecteur afin de ne pas déclencher l’alarme
  • Le système de zonage appelé aussi protection partielle qui fait que vous pouvez activer la surveillance uniquement dans une certaine zone
  • La présence d’une seconde source d’énergie (pile par exemple) pour parer aux coupures de courant
  • La présence d’un module de transmission GSM ou GPRS sur la centrale de manière à pouvoir continuer à recevoir les alertes en cas de connexion ADSL nulle
  • La présence d’un éclairage infrarouge pour que la caméra puisse détecter un intrus qui progresserait dans le noir