Comment bien choisir son poste à souder inverter

Peu importe que vous ayez du fer, de l’inox ou de l’aluminium à souder, il va vous falloir vous équiper si vous voulez y arriver. Faire l’achat d’un poste à souder vous est donc indispensable. Amateur ou professionnel, usage ponctuel ou intensif, tout le monde peut trouver le modèle qui lui conviendra le mieux. Mais comment être certain de faire le bon choix ? Quel poste à souder inverter choisir ? Où trouver un poste à souder inverter pas cher ? Si vous poursuivez votre lecture, vous trouverez la réponse à toutes vos questions.

Comparatif des 2 meilleurs postes à souder Inverter que j’ai sélectionnés


Avant de vous présenter les 2 modèles que j’ai repérés pour leurs caractéristiques de qualité, je tenais à vous rappeler qu’il n’y aura pas qu’un poste à souder à acheter. En effet, pour votre sécurité, il est indispensable de s’équiper également de lunettes, gants et tenue non inflammable. Donc peu importe quel modèle, entre les 2, vous fera le plus de l’oeil n’oubliez pas également de prendre en compte votre équipement.

Mon avis sur le poste à souder Greencut

Greencut MMA-200 - Poste de Soudage Inverter DC MMA 200Amp iGBT Turboventized LCD Display
  • La soudeuse à onduleur DC MMA200 est un équipement de soudage turboventile avec technologie iGBT conçu pour des utilisateurs particuliers qui ont besoin d'un équipement puissant et fiable capable d'offrir des résultats professionnels.
  • La puissance est réglable de 25A à 200A pour assurer une soudure de précision même sur les tôles les plus minces.
  • Intègre la technologie iGBT (Insulated Door Bipolar Transistor), ce qui augmente considérablement la fiabilité et réduit le poids de la source d'alimentation.
  • Il est également équipé de la technologie inverter qui permet une soudure plus propre et plus continue, éliminant ainsi l'inconfort de l'électrode collée.
  • Il possède un arc lumineux stable, un cycle de charge optimisé et une compensation de courant plus appropriée.

Faire le choix du poste à souder Greencut, c’est vous assurer de réaliser des soudures solides et de qualité. Avec son ampérage réglable de 25 à 200 et la technologie inverter, vous pourrez le prendre en main très facilement et réaliser des soudures de plus en plus compliquées. D’ailleurs, il a un taux d’efficacité sur un cycle de près de 85 %. C’est peut-être aussi dû en partie à sa ventilation par turbine qui autorégule la température pour éviter tout risque de surchauffe de l’appareil. Le seul reproche qu’on pourrait lui faire, ça serait au niveau de ses câbles. Ils sont un peu courts. Mais qui dit court, dit que vous ne perdrez pas en puissance. On peut donc dire que c’est un outil performant pour travailler très précisément la soudure sur de nombreux matériaux grâce à son arc de qualité.

Points forts :

  • technologie inverter
  • Turboventilation
  • Efficacité 85%

Points faibles :

  • Câbles un peu courts

Mon avis sur le poste à souder Stamos Germany

Stamos Germany S-MMA-250PI.2 Poste à Souder à l'Arc Poste a Souder Inverter MMA Soudage Soudure (250 A, 230 V, Écran LED, Hot Start, IGBT, Câble de 8m)
  • Puissant et rapide avec un courant de soudage maximal de 250 A
  • Utilisation flexible grâce à son porte électrode de 8 mètres de long
  • Pourvu d'un écran LED précis
  • Portes-électrodes max. Ø 5 mm
  • Inverter IGBT

Si vous recherchez un poste à souder qui puisse être transporté facilement, vous allez être séduit par les caractéristiques du poste à souder Stamos Germany. Non seulement, il est léger car il ne pèse que 5 kg, mais en plus il possède une sangle de transport. Vous aurez ainsi la possibilité de faire une réparation aussi bien à l’intérieur que dehors. Et ce n’est pas pour autant qu’il en sera moins performant. Que ce soit du fer, du cuivre, du nickel ou de l’acier, vous pourrez tout souder. Et cela jusqu’à une épaisseur de 10 mm maximum.

Et comme ce poste à souder est équipé de la fonction Hot-Start, votre soudure ne se collera pas et l’électrode ne vas pas brûler. Et comme vous êtes amené à travailler en extérieur, vous avez un porte câble pour poser vos outils. Ce qui est d’autant plus pratique que les câbles sont longs pour avoir une plus grande autonomie d’action.

Points forts :

  • Hot start
  • Facilement transportable

Points faibles :

  • Câbles un peu longs

Quels sont les différents types de postes à souder ?

Avant de répondre à cette question : qu’est ce qu’un poste à souder inverter ?, je vais déjà vous expliquer en quoi consiste un poste à souder tout simplement. En clair, un poste à souder est grosso modo un transformateur sophistiqué. Il convertit le courant de chez vous, appelé courant alternatif, en courant continu. Simplement vous avez la possibilité de varier son ampérage selon l’intensité que vous avez besoin pour souder.

Sachant cela, vous allez vite vous rendre compte qu’il existe non pas un, mais plusieurs types de poste à souder. Vous trouverez évidemment le poste à souder inverter. C’est lui qui nous intéresse aujourd’hui. Il est parfait si vous débuter en soudure. Pourquoi ? Parce qu’il est léger et vous permet de souder des métaux de 2 à 10 mm. Il est également très simple d’utilisation puisque vous pouvez régler la puissance voulue en par un seul bouton : le potentiomètre. Vous avez également le poste à souder Mig Mag. Lui est plutôt destiné à un usage intensif, comme en carrosserie. Il utilise du gaz pour fonctionner. Si vous avez des soudures de fines de haute précision à réaliser, mieux vaut vous tourner vers un poste à souder Tig. Et pour finir, on trouve le poste à souder semi-automatique qui lui est destiné à souder en continu, grâce à son fil fourré qui se déroule continuellement.

Comment choisir le meilleur poste à souder inverter professionnel ?


Vu le nombre de poste à souder que l’on trouve sur le marché actuellement, entre les marques et les différentes technologies, il n’est pas évident de choisir sans une appréhension son futur poste à souder. Alors qu’en est-il si vous êtes à la recherche d’un poste à souder inverter professionnel ?

Si vous souhaitez réaliser différents types de soudures, je vous conseille de regarder particulièrement les postes à souder à l’arc. Que ce soit du fer forgé ou tout autre métal, grâce à ses températures élevées (entre 4500 et 25000°, suivant le modèle que vous choisissez), vous pourrez tout fondre et le combiner à bien des objets. Sachez que certains fonctionnent à l’électricité et d’autres au diesel.

Si vous vous tournez vers un poste à souder inverter MMA, vous aurez la possibilité de souder aussi bien des pièces de portail, de la ferronnerie, faire des soudures de charpente ou en chaudronnerie. Les chalumeaux, eux sont plutôt destinés aux soudures étanches sur des tuyaux.

Où acheter le meilleur poste à souder inverter gys ?

Vous avez épluché la longue liste de poste à souder inverter et leur avis. Vous vous êtes enfin décidé sur un modèle en particulier : le poste à souder GYS. Maintenant vous cherchez à réaliser la meilleure affaire et vous avez bien raison. Si vous pensez que de vous rendre à Leroy merlin est une bonne option je vais vous décevoir. Le meilleur moyen de tomber sur des prix imbattables est bel et bien de regarder sur internet. La concurrence et l’absence de frais de locaux pour les entreprises font qu’ils peuvent pratiquer des prix moins élevés que dans des magasins de bricolage. Et si vous êtes chanceux, vous pouvez également tenter votre chance sur le marché de l’occasion entre particuliers. Pensez juste à le tester avant de l’acheter.

Quels sont les différents types de poste à souder ?

Avant de voir quels sont les différences entre les postes à souder, essayons d’abord de comprendre à quoi ressemble un poste à souder. C’est en fait un gros transformateur qui va modifier le courant alternatif de 220 volts, en courant continu. Vous pourrez régler l’ampérage en fonction des types de matériaux que vous voulez souder. Dans la plupart des cas, ce réglage se fait via un potentiomètre, qui prend généralement la forme d’un bouton. Vous aurez également deux câbles. Ils ressemblent un peu aux câbles qu’on utilise pour charger la batterie de sa voiture. Un des câbles servira de porte électrode, et l’autre vous servira de masse. Le réglage d’ampérage vous permettra de réaliser une bonne soudure. Attention, si l’ampérage est trop haut, vous allez faire des trous dans ce que vous voulez souder. On parle alors de fusion ou de flash. À l’opposée, si l’ampérage est trop faible votre bague va rester collée au support.

On a toutes et tous connu les gros postes à souder, aussi difficile à déplacer qu’à régler. Aujourd’hui, si vous voulez débuter dans la soudure, il existe des nouvelles générations de poste à souder. Ils sont appelés : poste MMA inverter. Ils sont à la fois compacts et légers. Ils fonctionnent de façon très simple. Vous branchez l’appareil sur une prise. Vous réglez votre potentiomètre. Cette fois pas question d’ampérage, mais il vous faudra simplement choisir l’épaisseur de tube que vous souhaitez souder. C’est donc ainsi bien plus simple de réussir sa soudure.

Les postes à souder semi-automatiques : on est sur le même principe que les postes à souder classiques, mais cette fois vous n’aurez pas besoin de baguette, puisque le métal est stocké sous forme de rouleaux. Ce type d’appareil est réservé aux professionnels, car en plus du réglage de l’ampérage, il va vous falloir régler la vitesse de distribution et de déroulement. Mais si vous maîtrisez l’appareil, vous pourrez ainsi pousser ou tirer votre soudure.

En plus de l’électricité, certains postes à souder peuvent utiliser du gaz. On parle alors de Mig (Metal inert gaz) ou de Mag (Metal active gaz). Vous imaginez bien que ce type d’appareil est difficile à maitriser et donc réservé aux professionnels.

Comment réussir sa soudure avec un poste à souder ?

Vous voulez vous lancer dans la soudure, sans que vous n’ayez jamais eu l’occasion de tester cette activité. Pour mettre toutes les chances de votre côté et réussir votre première soudure, voici quelques conseils.

Au niveau de l’appareil, préférez des appareils MMA inverter. Vous aurez ainsi un courant en continu. Vous n’aurez pas de risque de rupture d’arc, dû à l’utilisation du courant continu. En plus du poste à souder, vous devrez au minimum vous équiper d’une bonne paire de gants en cuir et d’un masque de protection. Il faut compter une quinzaine d’euros pour les gants et trente euros pour un masque de protection de qualité. Attention selon le métal que vous avez à souder, il peut y avoir plus ou moins de projections. Pensez donc à prendre des vêtements solides, voir idéalement de mettre un tablier lui aussi en cuir. Vous pouvez également avoir besoin d’un marteau à piquer pour faire partir la croute de laitier et d’une brosse métallique.

Passons maintenant à la soudure proprement dite. Les deux pièces à souder doivent être dégraissées et propres. Positionner les deux pièces que vous souhaitez souder en laissant au maximum 3 millimètres entre les deux. Si l’espace est plus grand, il vous faudra alors réaliser un léger chanfrein à l’aide d’un lime par exemple. Il vous faudra régler votre potentiomètre en fonction de l’épaisseur des pièces à souder. Approchez votre électrode et grattez-là comme une allumette. Lorsqu’un éclair apparait, c’est que c’est prêt à souder. Vous allez maintenant déposer du métal fondu sur la pièce. Pour éviter tous problèmes avec la longueur de câble, commencez toujours pas la partie la plus haute pour descendre ensuite de façon la plus régulière possible. Il faut essayer de garder un angle de 30 degrés. Attention également à ne pas trop éloigner le bout de votre électrode, sans quoi vous risquez de rester collé. Si vous êtes trop loin, votre soudure finira au sol.

Une fois la soudure en place, à l’aide un marteau faites partir la croute du laitier et finissez par un petit coup de brosse.

Un petit conseil, travaillez toujours avec une électrode neuve, car il est compliqué de reprendre proprement une soudure lorsqu’on débute.

Comment choisir ses électrodes pour une soudure à l’arc ?

On a vu comment choisir son poste à souder et également comment réussir sa première soudure. Il reste pourtant un élément primordial pour réussir une bonne soudure : l’électrode. Elle peut être rutile, basique ou cellulosique. Vous pourrez souder de l’acier, de l’inox et même de la fonte. Regardons un peu plus en détails quelle électrode utiliser et pourquoi.

L’enrobage rutile ou acide rutile. C’est l’électrode la plus couramment utilisée. Elle est choisie en métallurgie. Le diamètre de l’électrode vous permettra de faire une soudure plus ou moins grosse. Il varie entre 1,6 et 4 mm de diamètre. Il faudra en conséquence régler l’ampérage de votre poste à souder. Pour un diamètre de 2 mm, il vous faudra régler l’appareil entre 40 et 60 ampères.

Les électrode basiques : Elles sont en général utilisées en chaudronnerie. Vous pouvez souder dans toutes les positions. Par contre, le plus gros problème de ce type de soudure c’est qu’elles sont assez fragiles. Par contre, la croute du laitier est facile à retirer. Elle est relativement complexe à maitriser et les risques de collage sont assez fréquents avec ce type d’électrode. Elles sont donc réservées aux professionnels.

L’enrobage cellulosique est exclusivement réservée aux professionnels avertis. Elles sont utilisées pour les soudures des tuyaux sous pression. Je ne vais pas plus m’attarder sur cette électrode, tant elle est complexe à maitriser. Il existe également des électrodes spécifiques pour réaliser certaines soudures spécifiques, comme la fonte par exemple. Elles sont spécifiques et demandent une technique particulière.

Attention en fonction de l’électrode que vous allez choisir, les branchements sur votre poste à souder peuvent être différents. Par exemple, pour souder avec une électrode basique, votre câble devra être branché sur la borne positive. À l’inverse pour une électrode rutile, votre câble doit être branché sur le pôle négatif. Bref, si vous avez un doute sur votre électrode, je vous conseille de vous reporter à la notice du fabricant.

Un dernier conseil, surtout si vous soudez dans un endroit difficile d’accès, pensez à prendre un câble suffisamment long pour pouvoir souder facilement. Sachez par exemple qu’il existe des pinces de masse aimantées ou des pinces de masses que vous pouvez utiliser en même temps comme serre-joint. Il en est de même avec les pinces pour électrode. Vous pouvez en trouver à levier (pour les modèles les plus simples) ou à visser. Attention, si vous changez de câble, la section de câble doit être identique à celle d’origine, sans quoi vous risquez d’avoir des problèmes de surchauffe ou de dysfonctionnement dus à l’ampérage.

Voilà vous devriez pourvoir grâce à tous ces conseils, souder de façon bien plus sereine et surtout avec le bon matériel.