Comment bien choisir son seche linge condensation ?

Avec un sèche-linge à condensation, vous n’êtes plus contraint de percer les murs pour avoir une évacuation, c’est donc pratique et l’investissement est moins important. Il faut donc prévoir aux alentours de 400 euros et j’ai pu trouver deux références au cours de mes recherches. Vous devez toutefois vous décider avant cet achat, car le mécanisme n’est pas le même pour un sèche-linge à condensation ou à pompe à chaleur. Le second est réputé pour être un peu moins gourmand, vous pourriez donc réaliser de sérieuses économies notamment avec un usage fréquent. N’hésitez pas à regarder les avis pour un sèche-linge à condensation, ces retours d’expérience devraient vous aider lors de cet achat.

Comparatif des 2 sèche-linge à condensation que j’ai sélectionnés


Ce sont des marques forcément connues puisque vous avez Hotpoint, mais également Bosch qui ne propose pas seulement des outils pour le bricolage. Un sèche-linge à condensation est donc au rendez-vous pour moins de 500 euros et le design est aussi très plaisant. Plusieurs critères doivent être pris en compte lors de votre recherche à savoir la capacité, les dimensions, mais également la classe énergétique ainsi que le prix.

La meilleure vente, le sèche-linge à condensation Hotpoint AQC9 2F7 TM2 1

Hotpoint AQC9 2F7 TM2 1 (EU) Autonome Charge avant 9kg A++ Blanc sèche-linge - Sèche-linge (Autonome, Charge avant, Condensation, Blanc, boutons, Rotatif, Droite)
51 Avis
Hotpoint AQC9 2F7 TM2 1 (EU) Autonome Charge avant 9kg A++ Blanc sèche-linge - Sèche-linge (Autonome, Charge avant, Condensation, Blanc, boutons, Rotatif, Droite)
  • Hotpoint AQC9 2F7 TM2 1 (EU). Rangement: Autonome
  • Type de chargement: Charge avant
  • Système de séchage: Condensation. Capacité du tambour: 9 kg
  • Classe de séchage: B
  • Durée de cycle: 235 min. Classe d'efficacité énergétique: A++

Ce n’est pas forcément un sèche-linge à condensation pas cher puisque vous devez débourser moins de 470 euros, mais il y a toutefois des atouts comme le design, l’encombrement qui est limité et les nombreuses fonctionnalités. Le chargement s’effectue à l’avant grâce au hublot assez conséquent. La durée du cycle est de 235 minutes et vous avez une consommation d’énergie de 2.2 kWh pour une utilisation.

  • Avantages : il s’agit sans doute du meilleur sèche-linge à condensation puisque vous avez une largeur de 595 mm, une consommation annuelle de 260 kWh et une classe A++. Le séchage est de la classe B, vous avez une capacité de 9 kg pour le tambour et la condensation est au rendez-vous. Il est assez design et le poids est de 48 kg. Il offre donc une bonne stabilité et vous aurez même un départ différé.
  • Inconvénients : les nuisances sonores sont assez importantes avec 68 dB, je vous conseille d’installer un tapis pour absorber les vibrations ainsi que les chocs.

Le meilleur rapport qualité/prix, le sèche-linge Bosch Série 4 WTN85200FF

Hotpoint AQC9 2F7 TM2 1 (EU) Autonome Charge avant 9kg A++ Blanc sèche-linge - Sèche-linge (Autonome, Charge avant, Condensation, Blanc, boutons, Rotatif, Droite)
51 Avis
Hotpoint AQC9 2F7 TM2 1 (EU) Autonome Charge avant 9kg A++ Blanc sèche-linge - Sèche-linge (Autonome, Charge avant, Condensation, Blanc, boutons, Rotatif, Droite)
  • Hotpoint AQC9 2F7 TM2 1 (EU). Rangement: Autonome
  • Type de chargement: Charge avant
  • Système de séchage: Condensation. Capacité du tambour: 9 kg
  • Classe de séchage: B
  • Durée de cycle: 235 min. Classe d'efficacité énergétique: A++

Le test d’un sèche-linge à condensation est assez concluant pour cette version très abordable puisqu’elle est facturée moins de 400 euros. Vous avez un chargement à l’avant grâce au hublot et la capacité est de 7 kg. Cela vous permet de l’utiliser pour le linge de la maison et les vêtements. La classe énergétique est B, il est donc assez gourmand par rapport au précédent modèle. Pour une utilisation occasionnelle, cette donnée n’est pas très préoccupante, mais si vous devez l’enclencher tous les jours, les conséquences sur la facture pourraient être très importantes. Il faut donc réfléchir avant d’envisager un tel achat.

  • Avantages : ce sèche-linge à condensation est classique puisque Bosch n’a pas forcément travaillé sur le design. Il reste toutefois performant avec notamment une capacité importante, la durée du cycle est rapide avec 111 minutes. Le départ différé est possible et vous avez un poids de 40 kilos ainsi qu’une profondeur de 60 cm.
  • Inconvénients : les nuisances sonores sont importantes pour ce sèche-linge à condensation Bosch qui est aussi très gourmand avec une consommation énergétique de 4.08 kWh, ce qui représente le double par rapport à l’autre version.

Choisir un sèche-linge avec condensation ou évacuation ?


Lors de la recherche du meilleur sèche-linge à condensation, vous devez vous focaliser sur tous les aspects afin de réaliser le choix le plus optimisé, cela vous évite de dépenser inutilement de l’argent. Il y a donc deux techniques pour la gestion de l’humidité qui est provoquée par le séchage de votre linge. La condensation ne permet pas une évacuation, le circuit est alors fermé, cela facilite grandement l’installation, car vous ne devez pas percer les murs par exemple. La vapeur se retrouve dans un bac que vous devez vider assez régulièrement. Avec une évacuation, vous aurez une bouche d’aération qu’il faudra raccorder pour que l’humidité soit expulsée plus facilement. Le prix est généralement plus faible au même titre que la maintenance, mais vous devez impérativement posséder une trappe de ventilation. Si ce n’est pas le cas, le comparatif pour un sèche-linge à condensation sera indispensable pour sélectionner le meilleur modèle avec un rapport qualité/prix appréciable.

Un sèche-linge à condensation ou avec une pompe a chaleur ?

La condensation est donc intéressante pour les appartements, l’appareil est abordable, mais vous devez vider ce fameux bac comme pour une climatisation par exemple. Toutefois, il existe d’autres modèles sur le marché avec une pompe à chaleur. Cette dernière est un peu plus onéreuse à l’achat, mais le retour sur investissement est plus conséquent, car vous aurez un séchage à basse température. Les économies sont alors intéressantes, elles peuvent atteindre près de 60 % par rapport à l’entrée de gamme. De plus, il respecte un peu plus les fibres textiles, cet appareil sera alors parfait pour les vêtements assez fragiles comme la laine ou la soie. Si vous vous demandez s’il faut acheter un sèche-linge à condensation ou avec une pompe à chaleur, vous avez désormais la réponse. Le premier est facile d’installation alors que le second vous offre de confortables économies.

Oubliez le sèche-linge à évacuation ou condensation

Si vous êtes en quête du meilleur produit, il est inutile de vous concentrer sur l’évacuation ou la condensation, car c’est la pompe à chaleur qui retient votre attention. Trois avantages sont à connaître puisque votre consommation électrique est pratiquement divisée par deux avec cette référence. La température est moins importante, vous respectez donc votre linge, cela permet notamment de nettoyer la laine, la soie, le cachemire dans les meilleures conditions. Si vous vous demandez si un sèche-linge avec évacuation ou condensation est plus intéressant, je vous invite à lire la fiche technique d’un produit fonctionnant avec une pompe à chaleur puisqu’il sera surtout recommandé pour les petites pièces. Si vous disposez d’une superficie inférieure à 3 m², le choix entre un sèche-linge avec une pompe à chaleur ou à condensation sera rapidement réalisé.

Récupérer l’eau de son sèche-linge à condensation

Que vous soyez en maison ou en appartement et si vous avez un sèche linge à condensation pour sécher vos lessives, vous devez donc vider l’eau du bac récupérateur. Cette eau est très précieuse et peut vous être très utile, bien plus que vous pouvez y penser au premier coup d’œil. Ne la jetez plus dans votre évier, mais récupérez-la. Pourquoi ?

  • vous faites un geste écologique pour la planète
  • vous réalisez des économies.

Mais à quoi peut bien vous servir l’eau de votre sèche-linge que vous récupérez ? Avant tout, il est important de le vous rappeler que vous ne pouvez pas la boire. Tout simplement parce que notre corps a besoin de minéraux. Même chose pour votre chien ou votre chat. En effet, à la fin du cycle de séchage, votre appareil vous redonne une eau déminéralisée. Par contre une fois refroidie, elle peut tout à fait vous servir pour arroser vos plantes intérieures, tout comme dans votre potager. N’hésitez donc pas à faire des réserves tout au long de l’année, en prévision des journées chaudes d’été où la restriction est de rigueur. Si vous avez un fer à repasser ou une centrale vapeur, n’achetez plus de bidon dans le commerce. L’eau de votre sèche linge ne contient pas de calcaire. Vous ferez ainsi l’économie de 1 euro par litre en réutilisant l’eau de votre sèche linge et cela pour la même chose. Par contre avant de la mettre dans un bidon pour la stocker, faites-la passer dans un filtre à café réutilisable. Vous enlèverez ainsi les petits résidus de textiles. L’eau déminéralisée peut également vous servir pour le ménage comme pour laver vos sols avec un seau ou votre nettoyeur vapeur. Vous pouvez aussi en profiter pour donner le bain à votre chien ou remettre de l’eau propre dans votre aquarium. Vous pouvez aussi utiliser l’eau récupérée de votre sèche linge à condensation pour économiser une chasse d’eau ou vous rincer les dents après votre brossage. Si vous avez fait quelques réserves, vous pourrez même nettoyer votre voiture. Comme vous le voyez, vous pouvez lui trouver plein d’utilité. Alors pensez à la réutiliser sans arrières pensées.

Le sèche linge à condensation abime-t-il les vêtements ?

Vous habitez dans une région humide où la pluie est souvent au rendez-vous. Ou alors vous avez peut-être une famille nombreuse avec des enfants en bas-âge, le tout cumulé avec un emploi du temps surchargé avec votre travail. Vous réfléchissez donc sérieusement à investir dans un sèche linge pour gagner du temps, et avoir des vêtements secs et doux, sans être dépendant de la météo. Toutefois, vous avez entendu dire que le sèche linge abimait les vêtements. Alors qu’en est-il réellement ?

La première chose qui est responsable de l’usure de nos textiles à 70 %, est avant tout le fait de les porter. Plus vous allez les mettre, et plus il va y avoir des frottements avec votre peau et entre les pans de tissu eux-mêmes. Ensuite, par ordre logique et chronologique, c’est le lavage qui va en être responsable à 20 %. Ce n’est qu’après qu’intervient le sèche linge. Alors, inutile de nier que vous allez récupérer des fibres textiles dans le filtre, car elles sont belles et bien présentes et donc voyantes. Cependant, il en est exactement de même lorsque vous faites sécher votre lessive dehors sur un fil à linge. Seulement les fibres sont emportées dans la nature par le vent. Vous ne vous en apercevez donc pas, mais c’est cependant bien réel.

Si vous respectez bien les recommandations inscrites sur les étiquettes de vos habits cela ne devrait pas poser de problème. Même chose avec votre sèche linge. Le fabricant indique toujours la charge maximale de son appareil. Si vous remplissez trop le tambour de votre sèche-linge, c’est là que votre linge risque de s’abimer et en plus il ressortira froissé. Pour savoir si vos vêtements peuvent aller au sèche-linge, vérifiez bien la présence du logo sur l’étiquette. Il est représenté par un carré avec un rond à l’intérieur. S’il est barré, ne les mettez pas au sèche-linge. Si vous avez un point au milieu du rond, cela signifie que vous pouvez le mettre sur un programme de séchage classique. Par contre si vous notez la présence de 2 points, c’est que votre linge est délicat. Il faudra donc sélectionner une température de séchage plus basse. En règle générale, vous pouvez bannir du sèche-linge la laine, la soie, les collants et la lingerie.

Quelles options choisir pour un sèche linge à condensation ?

Vous avez opté pour un sèche linge à condensation, car c’est ce qu’il y a de plus pratique chez vous. Vous êtes également convaincu par le fait de pouvoir récupérer l’eau de votre appareil. Reste maintenant à vous décider pour les options. Lesquelles sont réellement indispensables ? Comment savoir celles qui sont vraiment faites pour vous ?

La rotation bi-directionelle pour éviter que le linge ne se froisse en fin de cycle est très appréciable. Cela vous permettra de laisser votre fer à repasser au placard et ainsi de gagner du temps dans votre planning. Le principe est très simple : le séchage se fait dans un sens, puis le tambour tourne ensuite dans l’autre sens avec un temps de pause entre les 2 changements. L’option du départ différé est aussi un indispensable. La plupart des sèches-linge vous le propose désormais. Vous pouvez ainsi programmer le départ de votre machine dans un intervalle compris entre 1 et 24 heures. Vous avez ainsi accès aux heures creuses.

Si vous avez choisi un sèche linge à condensation en top, c’est-à-dire avec une ouverture sur le dessus, l’arrêt positionné du tambour est indispensable. À la fin de votre programme, l’ouverture se repositionne automatiquement vers le haut de la machine. À moins que cela ne vous gêne pas de devoir chercher l’ouverture à chaque fois que vous utilisez votre sèche linge. L’autre option intéressante lorsque le sèche linge n’est pas à hublot, c’est l’éclairage du tambour. Il n’est pas rare de devoir partir à la recherche de chaussettes qui sont restées bien au chaud dans le fond et que l’on n’avait pas remarquées. Avec un éclairage intégré à la machine, vous gagnerez du temps et vous ne vous énerverez plus à retrouver des vêtements perdus. Vous serez certain d’avoir tout sorti de votre sèche linge.

Enfin quel que ce soit le modèle de chargement, certains fabricants vous proposent une programmation électronique. En fonction du taux d’humidité de votre linge, le sèche linge va calculer automatiquement la durée et la température adaptée. Ceci est possible grâce à une sonde électronique intégrée à la machine. Vous serez ainsi certain de respecter la nature de votre linge et vous ferez aussi des économies puisqu’il ne continuera pas à tourner inutilement si votre linge est sec.

L’indicateur de bac plein est aussi le bienvenu. Cela vous évite de vous retrouver avec une machine arrêtée et un linge encore mouillé. Avec un petit voyant, vous serez averti que vous devez vider votre bac de récupération. Même chose avec l’indicateur d’entretien du filtre. Cependant, si vous le nettoyez après chaque utilisation ou plusieurs fois dans la semaine suivant votre consommation, vous n’aurez pas besoin de cette fonction.